Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Goldman Sachs réduit son bénéfice au deuxième trimestre après l'accord sur 1MDB

Goldman Sachs réduit son bénéfice au deuxième trimestre après l'accord sur 1MDB
Crédit photo © Reuters

NEW YORK (Reuters) - Goldman Sachs a revu en forte baisse vendredi le bénéfice trimestriel annoncé le mois dernier pour tenir compte de provisions pour frais de justice liés au dossier du scandale de corruption du fonds souverain malaisien 1MDB.

La banque d'affaires américaine a abaissé son bénéfice attribuable aux actionnaires au titre du deuxième trimestre à 197 millions de dollars (167 millions d'euros) contre 2,25 milliards de dollars annoncé initialement, montre un document boursier publié vendredi.

Cette révision spectaculaire s'explique par des provisions plus importantes liées au dossier 1MDB, de 2,96 milliards de dollars contre 945 millions de dollars annoncés lors de la publication des résultats trimestriels le 15 juillet dernier.

La Malaisie a annoncé le 24 juillet que Goldman Sachs avait accepté un accord amiable à 3,9 milliards de dollars (3,3 milliards d'euros) pour clore le scandale lié à son fonds souverain.

En échange de l'abandon de toutes les charges qui la visaient dans le dossier 1MDB, la banque va verser à l'Etat malaisien 2,5 milliards de dollars et lui restituer au moins 1,4 milliard perçus au titre de la gestion d'actifs liés au fonds souverain, selon les termes de cet accord.

Le parquet malaisien avait engagé en décembre 2018 des poursuites judiciaires contre trois filiales de Goldman Sachs sur des accusations de tromperie à l'encontre des investisseurs lors d'émissions obligataires organisées par la banque au profit du fonds 1MDB, des opérations portant sur un montant total de 6,5 milliards de dollars.

D'après le département américain de la Justice, qui a lui aussi engagé des poursuites contre la banque, environ 4,5 milliards de dollars tirés de ces émissions obligataires ont été détournés du fonds souverain.

Goldman Sachs a toujours démenti toute malversation, affirmant que des responsables malaisiens et des dirigeants de 1MDB lui avaient menti sur l'utilisation des capitaux levés lors des émissions obligataires.

L'action Goldman Sachs perd 0,1% en avant-Bourse.

(Elizabeth Dilts Marshall, version Patrick Vignal, édité par Marc Angrand)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !