»
»
»
Consultation

Gérard Collomb dit s'être senti seul durant l'affaire Benalla

Gérard Collomb dit s'être senti seul durant l'affaire Benalla
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - L'ex-ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a déploré mercredi le sentiment de solitude qu'il dit avoir éprouvé au moment de l'affaire Benalla, en juillet, durant laquelle il a dû répondre aux questions des députés réunis en commission d'enquête.

L'actuel maire de Lyon a démissionné de la place Beauvau début octobre, deux mois et demi après le début de cette affaire qui porte le nom d'un ex-chargé de mission de l'Elysée aperçu sur des images en train de frapper des manifestants à Paris.

Officiellement, Gérard Collomb a quitté son ministère pour se consacrer à la vie politique lyonnaise.

"Je me suis senti un peu seul face effectivement au dérapage, qui était infime au départ, d'une personne", a déclaré l'ancien ministre sur Europe 1, en soulignant "le fait de se trouver confronté finalement à cette enquête, où tout d'un coup, vous avez 1,3 million de personnes qui vous voient témoigner pour une histoire qui ne vous concerne en rien".

"Il est clair que (...) je que ne comptais pas, en venant au ministère de l'Intérieur, me trouver mêlé à de telles histoires", a également répondu l'élu, interrogé sur un lien éventuel entre son départ et la controverse Benalla.

"Pour moi, un ministre de l'Intérieur, c'est quelqu'un qui garantit l'ordre de la République (...), donc, oui, ça m'a un peu choqué", a dit Gérard Collomb.

Le conseil municipal de Lyon l'a réélu lundi à la tête de la mairie.

(Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com