Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Frappes israéliennes à Gaza en réponse à des tirs de roquettes

Frappes israéliennes à Gaza en réponse à des tirs de roquettes
Crédit photo © Reuters

JERUSALEM/GAZA (Reuters) - L'aviation israélienne a frappé des cibles à Gaza mercredi tandis que des combattants palestiniens ont tiré des roquettes en direction d'Israël, quelques heures après la signature de pactes diplomatiques entre l'Etat hébreu et deux pays du Golfe.

L'armée israélienne a annoncé avoir mené mercredi aux premières heures une dizaine de frappes aériennes contre la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas, ajoutant que 15 roquettes avaient été tirées depuis l'enclave palestinienne en direction de localités israéliennes frontalières, où les sirènes d'alerte ont retenti avant l'aube.

Mardi, une roquette tirée depuis Gaza a atteint la ville côtière israélienne d'Ashdod, faisant deux blessés, alors même qu'Israël, les Emirats arabes unis et Bahreïn signaient à Washington des accords historiques de normalisation de leurs relations. Les Palestiniens voient dans ces accords une trahison.

"Je ne suis pas surpris que les terroristes palestiniens aient tiré sur Israël précisément lors de cette cérémonie historique", a commenté le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avant d'embarquer à bord de son vol retour.

"Ils veulent tourner le dos à la paix. Ce faisant, ils ne réussiront pas", a-t-il ajouté. "Nous frapperons tous ceux qui lèvent la main contre nous pour nous blesser, et nous prendrons la main de tous ceux qui nous la tendent en faveur de la paix."

Aucune victime n'a été signalée d'un côté ou de l'autre de la frontière entre Israël et Gaza.

Tsahal a indiqué que huit des roquettes tirées en direction d'Israël mercredi avaient été interceptées par le système de défense Dôme de Fer.

Dans un communiqué, l'armée israélienne a précisé que parmi les cibles à Gaza figuraient des usines de fabrication d'armes et d'explosifs et un site utilisé par le Hamas pour des entraînements et des tests de roquettes.

Le Djihad islamique a déclaré qu'en réponse aux frappes israéliennes, la "résistance" avait tiré des salves de roquettes vers Israël, sans préciser l'identité des factions.

(Jeffrey Heller et Nidal al Mughrabi; version française Jean Terzian)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !