Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

France : Climat des affaires toujours dégradé en juin malgré une hausse record

France : Climat des affaires toujours dégradé en juin malgré une hausse record
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Le climat général des affaires en France a enregistré en juin une hausse mensuelle sans précédent sur fond d'accélération du déconfinement, sans pour autant retrouver le niveau qui était le sien avant le début de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, selon l'enquête mensuelle de conjoncture publiée mercredi par l'Insee.

L'indicateur synthétique global du climat des affaires, qui inclut l'industrie manufacturière, les services, le bâtiment, le commerce de gros et le commerce de détail, s'est adjugé 18 points le mois dernier pour s'établir à 78, au-delà du creux de 70 enregistré en mars 2009 au moment de la crise financière mais toujours largement inférieur à sa moyenne de long terme (100).

Cette hausse mensuelle, la plus forte depuis le début de cette série statistique en 1980, "s'explique notamment par le regard plus optimiste que portent les entreprises sur leurs perspectives d'activité, dans tous les secteurs, sous l'effet du déconfinement", souligne l'Insee.

L'indicateur synthétique du climat des affaires portant sur la seule industrie manufacturière a quant à lui progressé de six points à 77, alors que les économistes interrogés par Reuters l'attendaient en moyenne à 80. A ce niveau, il reste très inférieur à sa moyenne de long terme, qui s'établit à 100.

Le climat de l'emploi a lui aussi enregistré le mois dernier sa plus forte progression mensuelle depuis le début de la série statistique en 1991. En hausse de 13 points, il s'établit à 66 mais reste malgré tout très en deçà du creux de mai 2009 (73) et, a fortiori, de sa moyenne de long terme (100).

(Myriam Rivet, édité par Jean-Philippe Lefief)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !