Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Football: Perrin va entraîner Lyon, dit le président de Sochaux

Football: Perrin va entraîner Lyon, dit le président de Sochaux
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Alain Perrin sera l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais la saison prochaine, affirme le président de Sochaux, Jean-Claude Plessis.

"J'ai eu un contact avec Jean-Michel (Aulas). On ne peut pas refuser cela à son entraîneur, avec qui on a passé une super année", a déclaré Plessis devant une caméra du site internet www.football365.fr.

"Il y a une proposition qui nous honore. Il va être l'entraîneur de Lyon. Bon vent et bonne chance."

Aulas, président de Lyon, a tempéré les propos de Plessis.

"Nous avons l'habitude des déclarations de Jean-Claude Plessis", a déclaré Aulas a la chaîne de télévision de son club, OL-TV.

"Je sais qu'il était à Roland-Garros aujourd'hui et je crois qu'une balle de tennis a dû lui arriver sur le front et cela a secoué très fort.

"Mais il dit des choses qu'il ne connaît pas. Si nous devons changer d'entraîneur rapidement, il faut le faire avec un entraîneur libre.

"Et à ma connaissance, il ne l'est pas. Alain Perrin a déjeuné avec Jérôme Seydoux à midi pour approfondir la candidature et on rencontre un certain nombre d'autres entraîneurs.

"L'information de Sochaux est faite pour troubler les cartes, voire les esprits. Je n'ai toujours pas pris de décision."

Lundi, une source proche de l'OL avait déjà assuré que Perrin devait rencontrer Jean-Michel Aulas mardi et devrait devenir le nouvel entraîneur du club.

L'ancien entraîneur de Marseille et Portsmouth, qui a permis cette saison à Sochaux de gagner sa première Coupe de France depuis 1937, a fait savoir la semaine dernière qu'il avait été contacté par Aulas et qu'il était intéressé pour succéder à Gérard Houllier.

Houllier, 59 ans, a démissionné après avoir mené Lyon vers deux nouveaux titres de Ligue 1 en deux ans.

Sous sa houlette, l'OL n'a pas réussi à passer le cap des quarts de finale en Ligue des champions. Eliminé par le Milan AC en quart la saison dernière, le club six fois champion de France a subi la loi de l'AS Rome cette année dès les huitièmes de finale.


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !