»
»
»
Consultation

Fin de cavale pour Redoine Faïd

Fin de cavale pour Redoine Faïd
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Le braqueur multirécidiviste Redoine Faïd a été repris mercredi à Creil (Oise), sa ville natale, trois mois après son évasion en hélicoptère de la prison de Réau (Seine-et-Marne).

Il a été arrêté sans heurts à 4h20 (02h20 GMT) dans un appartement en même temps que son frère Rachid, un neveu et l'occupante de ce logement, une jeune femme, dont la surveillance a permis de remonter jusqu'à eux, a expliqué le procureur de Paris François Molins à la presse.

Cette femme avait été géolocalisée grâce à la surveillance d'une ligne téléphonique utilisée par les malfaiteurs. Les enquêteurs l'ont notamment vue prendre dans la nuit de samedi à dimanche dans sa voiture une personne vêtue d'une burqa "dont l'allure laissait supposer qu'il pouvait s'agir d'un homme".

Mardi soir, les enquêteurs ont de nouveau vu deux personnes vêtues d'une burqa, vraisemblablement Redoine Faïd et son frère, entrer dans le domicile de la jeune femme.

Les deux burqas, des perruques, un revolver chargé à portée de main de Redoine Faïd et un pistolet automatique de type Uzi ont été retrouvés dans l'appartement, a précisé le procureur.

Un deuxième neveu du braqueur a été arrêté à son domicile à Villiers-Saint-Paul (Oise).

Redoine Faïd, son frère et ses deux neveux, visés par des mandats d'arrêt, ont été placés en rétention en attendant d'être présentés à des juges d'instructions en vue de leur mise en examen. La jeune femme et deux individus interpellés à leur domicile respectif à 6h00, également dans l'Oise, ont pour leur part été placés en garde à vue.

CONDAMNÉ POUR LA MORT D'UNE POLICIÈRE

Selon François Molins, une cinquantaine de policiers ont participé à l'arrestation de Redoine Faïd mais l'opération dans son ensemble a pu mobiliser jusqu'à 120 agents.

En 2010, sorti de prison, Redoine Faïd, aujourd'hui âgé de 46 ans, se disait repenti et courait les plateaux de télévision pour faire la promotion d'un livre dans lequel il racontait sa vie de braqueur, "des cités au grand banditisme".

Mais il a de nouveau été interpellé en juin 2011 puis condamné en 2017 à 18 ans de prison pour l'attaque d'un fourgon blindé et à 10 ans pour s'être évadé de la prison de Lille-Séquedin (Nord) en 2013, avec explosifs et prise d'otages.

Il avait alors été repris un mois et demi plus tard.

Redoine Faïd est considéré comme l'organisateur du braquage avorté d'un fourgon de transport de fonds, qui a entraîné la mort de la policière Aurélie Fouquet, mère de famille de 26 ans, le 20 mai 2010 à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne).

En dépit de sa proximité avec les membres du commando, dont son frère Fisal, Redoine Faïd nie avoir été mêlé à ce projet d'attaque et à la mort de la fonctionnaire de police, pour laquelle il a été condamné en appel à 25 ans de prison en avril.

Son évasion de la prison de Réau avait crée une crise dans l'administration pénitentiaire et un début de polémique politique avec mise en cause et appels à la démission de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

(Service France et Emmanuel Jarry avec Simon Carraud, édité par Jean-Stéphane Brosse et Yves Clarisse)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com