»
»
»
Consultation

Fin d'alerte au CHU de Dunkerque

Fin d'alerte au CHU de Dunkerque

LILLE (Reuters) - La personne dont le comportement menaçant au centre hospitalier de Dunkerque (Nord) a déclenché mercredi matin une opération de police d'ampleur a été maîtrisée, a annoncé la préfecture.

Selon La Voix du Nord, il s'agit d'une femme, qui menaçait de faire exploser une bombe, mais cette information n'a pas été confirmée de source indépendante.

"Ce matin, une personne s'est présentée aux urgence du centre hospitalier de Dunkerque. Au vu des menaces qu'elle a proférées, l'hôpital a alerté les services de police", a déclaré la préfecture du Nord dans un communiqué.

Le Raid, unité d'élite de la police, a été alerté, un périmètre de protection a été mis en place autour de l'hôpital et une opération de déminage déclenchée, a-t-elle précisé.

"La personne est à présent maîtrisée", a ajouté la préfecture. "L'enquête judiciaire déterminera les circonstances précises de cet acte."

La prise en charge des urgences a momentanément été transférée sur Calais ou Grande-Synthe, selon les pathologies.

(Emmanuel Jarry, avec Pierre Savary à Lille, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com