Feu vert du Parlement à la nomination de Coeuré à la Concurrence

Feu vert du Parlement à la nomination de Coeuré à la Concurrence

PARIS, 12 janvier (Reuters) - Le Parlement français a donné mercredi son feu vert à la nomination de Benoît Coeuré à la présidence de l'Autorité de la concurrence.

Proposée mi-décembre par Emmanuel Macron, cette reconduction a été validée après son audition par les commissions des Affaires économiques du Sénat puis de l'Assemblée nationale dans la matinée.

Au Sénat, la nomination de Benoît Coeuré a été approuvée en commission par 12 voix pour, 10 voix contre, 8 bulletins blancs et une abstention. A l'Assemblée nationale, elle a été validée par 25 voix pour.

Benoît Coeuré doit remplacer Isabelle de Silva, qui a quitté l'Autorité de la concurrence mi-octobre après un mandat de cinq ans qui n'a pas été renouvelé.

Economiste formé à Polytechique, Benoît Coeuré, 52 ans, a occupé un certain nombre de postes au Trésor avant de rejoindre le Comité exécutif de la Banque centrale européenne où il fut souvent présenté comme un des lieutenants de l'ancien président Mario Draghi.

Son arrivée coïncide avec le projet de rapprochement TF1/M6 ( sur lequel l'Autorité de la concurrence doit se prononcer avant l'été prochain. (Rédigé par Myriam Rivet, édité par Jean-Stéphane Brosse)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !