Feu vert de Bruxelles pour ITA, mais Alitalia doit rembourser 900 millions d'euros d'aides

Feu vert de Bruxelles pour ITA, mais Alitalia doit rembourser 900 millions d'euros d'aides
Feu vert de Bruxelles pour ITA, mais Alitalia doit rembourser 900 millions d'euros d'aides
Crédit photo © Reuters

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a donné vendredi son feu vert à la création d'ITA, qui doit succéder à la compagnie aérienne historique Alitalia, sommée quant à elle de rembourser 900 millions d'euros d'aides d'Etat jugées illégales.

Dans un communiqué publié vendredi, l'exécutif européen et gardien des règles de la concurrence, approuve l'injection de 1,35 milliard d'euros dans ITA, disant avoir constaté une "une séparation nette entre Alitalia et la nouvelle compagnie aérienne ITA et que cet investissement dans ITA était conforme aux conditions qu'un investisseur privé aurait acceptées".

S'appuyant sur ce constat, et sur la "discontinuité économique" observée entre ITA et Alitalia, la Commission considère que les 900 millions d'aides d'Etat jugées illégales dans une décision distinctes devront être restituées à Rome par Alitalia.

ITA sera pleinement opérationnelle à partir du 15 octobre, a annoncé en juillet le Trésor après de longues et difficiles négociations entre Rome et Bruxelles.

Ces discussions portaient notamment sur les liens entre IAT et Alitalia et ont permis à des compagnies concurrentes comme Ryanair et Wizz Air de conquérir des parts de marché sur les vols intérieurs en Italie.

Selon des chiffres publiés, là aussi en juillet par le ministère de l'Industrie, 2.800 salariés d'Alitalia pourraient être repris par ITA cette année et 5.750 de plus en 2022. Alitalia comptait quelque 11.000 salariés.

(Reportage Foo Yun Chee,; version française Nicolas Delame, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !