Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Fast Retailing (Uniqlo) : Le bénéfice d'exploitation au premier trimestre dépasse les attentes

Fast Retailing (Uniqlo) : Le bénéfice d'exploitation au premier trimestre dépasse les attentes
Crédit photo © Reuters

TOKYO(Reuters) - Fast Retailing, propriétaire de la chaîne de vêtements japonaise Uniqlo, a fait état jeudi d'un bénéfice d'exploitation trimestriel supérieur à son niveau pré-pandémie, stimulé par le rebond en Chine et le succès de ses pantalons de jogging et autres vêtements d'intérieur alors que les gens passent plus de temps à la maison dans le contexte de la pandémie.

Le groupe a toutefois averti qu'il était difficile de prévoir l'impact de crise sanitaire au-delà des prochains mois, une incertitude qui, selon certains analystes, pourrait limiter la hausse du titre qui a atteint jeudi un pic historique en Bourse avant la publication des résultats après la clôture.

Fast Retailing est unaninement considéré comme l'un des détaillants ayant été les plus résistants à la pandémie, notamment grâce à sa présence en Chine continentale où la situation sanitaire est moins problématique que dans d'autres régions du monde.

Le groupe gère 800 boutiques Uniqlo en Chine continentale, soit presque autant qu'au Japon, son marché domestique.

"Pour l'instant, nous sommes sur la bonne voie pour atteindre nos prévisions pour l'année", a déclaré le directeur financier Takeshi Okazaki à des journalistes.

Le groupe prévoit de réaliser un bénéfice d'exploitation annuel de 245 milliards de yens et un chiffre d'affaires de 2,2 milliards de yens.

"Le manque de visibilité lié coronavirus pourrait entraîner une grande fluctuation", a néanmoins prévenu le dirigeant.

Pour le premier trimestre de son exercice, Fast Retailing a fait état d'un bénéfice d'exploitation de 113,1 milliards de yens (894,4 millions d'euros), soit une hausse de 23% par rapport à l'année précédente. Le consensus du marché tablait sur 104,7 milliards de yens.

Le chiffre d'affaires a toutefois reculé de 0,6% à 619,8 milliards de yens, en dessous du consensus de 640 milliards de yens établi par Refinitiv.

En Chine, les ventes de Fast Retailing ont profité de la forte demande pour les vêtements chauds et du développement du commerce en ligne.

La marque Uniqlo et sa consoeur G.U., qui propose des modèles moins chers, ont aussi bénéficié de la demande pour les vêtements confortables, comme les T-shirts amples et les pantalons extensibles, sur fond de développement du télétravail.

La collection développée avec la créatrice allemande Jil Sander, qui s'est arrachée à des prix supérieurs à la moyenne de la gamme Uniqlo, a également contribué à soutenir l'activité au Japon au cours du premier trimestre, a indiqué Takeshi Okazaki.

(Ritsuko Ando; version française Federica Mileo, édité par Blandine Hénault)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !