Explosion sur le Dakar: Pas de soupçon initial d'acte criminel selon Ryad

Explosion sur le Dakar: Pas de soupçon initial d'acte criminel selon Ryad
Explosion sur le Dakar: Pas de soupçon initial d'acte criminel selon Ryad
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les premiers résultats de l'enquête sur l'explosion d'un véhicule le 30 décembre sur le rallye-raid automobile Dakar 2022 en Arabie saoudite, dans lequel se trouvaient cinq Français, ne laissent pas apparaître la piste d'un acte criminel, a déclaré vendredi le ministère saoudien des Affaires étrangères.

Le royaume est en contact avec les autorités françaises pour partager tout élément relatif à cet incident, a ajouté le ministère dans un communiqué.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, n'a pas exclu que cette explosion d'une voiture d'assistance soit un attentat terroriste.

"Il y a déjà eu des actes terroristes en Arabie saoudite contre des intérêts français", a déclaré Jean-Yves Le Drian vendredi matin sur BFM TV.

Le chef de la diplomatie française a souhaité la plus grande transparence de la part des autorités saoudiennes sur l'explosion, ajoutant que des enquêteurs français iraient sur place.

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête en France sur l'incident survenu à Djeddah. Le conducteur du véhicule, Philippe Boutron, a été grièvement blessé aux jambes.

(Reportage John Irish et Nicolas Delame, avec Alaa Swilam, rédigé par Matthieu Protard et Jean-Stéphane Brosse)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !