Evergrande met en garde contre les risques de défaut de paiement

Evergrande met en garde contre les risques de défaut de paiement
Evergrande met en garde contre les risques de défaut de paiement
Crédit photo © Reuters

par Clare Jim et Samuel Shen

HONG KONG/SHANGHAI (Reuters) - Le groupe immobilier chinois China Evergrande a déclaré mardi avoir fait appel à des conseillers pour examiner ses options financières et mis en garde contre des risques de défaillance face à la chute de ses actions et obligations.

Le numéro deux de l'immobilier en Chine affiche une dette d'environ 1.970 milliards de yuans (259 milliards d'euros) et beaucoup craignent de le voir contraint de se déclarer en cessation de paiement, ce qui pourrait avoir des répercussions sur l'ensemble du système financier chinois.

Evergrande a précisé que deux de ses filiales n'avaient pas respecté leurs obligations de garantie pour 934 millions de yuans de produits de gestion de patrimoine émis par des tiers.

Cela pourrait "conduire à une défaillance croisée", ce qui "aurait un effet négatif important sur l'activité, les perspectives, la situation financière et les résultats d'exploitation du groupe", a déclaré Evergrande dans une communiqué à la bourse de Hong Kong, sans donner plus de détails.

Mardi, la valeur de certaines obligations émises par le groupe a chuté de plus de 75%, la cotation de plusieurs titres a dû être suspendue temporairement et la capitalisation boursière d'Evergrande a été divisée par quatre depuis le début de l'année.

Le groupe a ainsi annoncé qu'il avait nommé Houlihan Lokey et Admiralty Harbour Capital comme co-conseillers financiers pour évaluer la structure de son capital et sa trésorerie.

"L'annonce d'Evergrande marque la première étape d'une restructuration, qui implique généralement soit un report du paiement des intérêts, soit l'absence de paiement des intérêts, soit un report accompagné d'une décote", a déclaré James Shi, analyste chez Reorg, un spécialiste de l'analyse crédit.

La liquidation ne devrait intervenir qu'en cas d'échec de la restructuration, a-t-il ajouté.

Evergrande a ajouté qu'elle était en pourparlers avec des investisseurs potentiels pour vendre certains de ses actifs, mais qu'elle n'avait pas fait de "progrès significatifs" jusqu'à présent.

(Reportage Clare Jim et Samuel Shen, avec la contribution de Miyoung Kim et Andrew Galbraith; version française Kate Entringer, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !