»
»
»
Consultation

Européennes: LaRem demande un "fact-checking" en direct pendant les débats

Européennes: LaRem demande un "fact-checking" en direct pendant les débats
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La liste de La République en marche et du MoDem a réclamé dimanche la mise en place d'un "dispositif anti-fake news", en direct, lors des trois débats télévisés qui seront organisés d'ici aux élections européennes du 26 mai.

Un courrier en ce sens devait être envoyé ce dimanche aux trois chaînes concernées, France 2, LCI et BFM TV, a précisé Pascal Canfin, numéro 2 de la liste LaRem-MoDem lors du Grand Rendez-vous Europe 1-CNEWS-Les Echos.

"Nous allons, dès aujourd'hui, envoyer un courrier aux trois chaînes qui organisent ces trois débats pour leur demander officiellement de mettre en place un dispositif anti-mensonge, un dispositif anti-fake news en direct", a déclaré l'ex-eurodéputé écologiste et ex-ministre de François Hollande.

Dans son esprit, une cellule de "trois, quatre journalistes" pourrait être chargée de repérer les fausses informations proférées par tel ou tel responsable politique puis de les signaler via un bandeau affiché à l'écran.

"Parce que la démocratie, c'est le débat sur des opinions, certes, mais aussi sur des faits qui, eux, sont incontestables", a ajouté Pascal Canfin, en visant spécifiquement le Rassemblement national (RN), qui s'est fait selon lui une "grande spécialité" des intox.

La tête de liste, Nathalie Loiseau, a relayé cette même demande sur le plateau de France 3.

Les débats, réunissant les têtes de liste ou des chefs de parti, doivent avoir lieu successivement sur LCI, lundi, BFM TV, mardi, puis France 2, mercredi.

(Simon Carraud, édité par Pierre Sérisier)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com