Etats-Unis : Le chef de la majorité démocrate au Sénat annonce un accord sur la dette

Etats-Unis : Le chef de la majorité démocrate au Sénat annonce un accord sur la dette
Etats-Unis : Le chef de la majorité démocrate au Sénat annonce un accord sur la dette
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Le chef de la majorité démocrate au Sénat américain, Chuck Schumer, a annoncé jeudi un accord au Congrès pour relever jusqu'à début décembre le plafond de la dette publique des Etats-Unis, écartant ainsi provisoirement le risque d'un défaut de paiement de la première puissance économique mondiale.

"Nous avons conclu un accord pour prolonger le plafond de la dette jusqu'à début décembre et nous espérons que nous pourrons l'entériner dès aujourd'hui", a déclaré Chuck Schumer, par allusion au vote sur l'adoption d'un texte législatif.

Les démocrates souhaitaient au départ prolonger le plafond de la dette jusqu'à la fin 2022 mais les républicains s'y sont opposés.

Face à cette impasse, le chef de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a proposé mercredi de relever temporairement le plafond de la dette, ce qui a fait l'objet d'intenses tractations au Capitole tout au long de la soirée.

Selon une source au Sénat, les dirigeants de la chambre haute sont convenus de relever le plafond de la dette de 480 milliards de dollars sur la période, soit le montant réclamé par le département du Trésor jusqu'au 3 décembre.

La capacité d'emprunt du gouvernement fédéral est actuellement limitée à 28.400 milliards de dollars (24.560 milliards d'euros), un plafond qui ne peut être relevé sans l'accord des parlementaires.

Le Trésor américain a averti que le pays pourrait se retrouver en défaut de paiement si le Congrès n'autorisait pas le relèvement de cette limite d'ici au 18 octobre.

En cas d'adoption de l'accord annoncé par Chuck Schumer, les parlementaires auront plusieurs semaines pour s'accorder soit sur un relèvement du plafond de la dette à plus long terme, soit sur une nouvelle mesure provisoire.

Une autre date butoir se profile en décembre pour les élus du Congrès, celle de l'expiration de la loi de financement du gouvernement et des agences fédérales et le risque d'un nouveau "shutdown", la paralysie des administrations faute d'argent.

Les démocrates veulent également adopter deux plans d'investissement massifs de plusieurs milliers de milliards de dollars, l'un sur les infrastructures, l'autre sur des mesures d'aide sociale et de lutte contre le changement climatique.

(Reportage Susan Cornwell et Makini Brice, avec la contribution de David Morgan et Susan Heavey; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !