Etats-Unis : 1,5 milliard de dollars pour endiguer la crise des opioïdes

Etats-Unis : 1,5 milliard de dollars pour endiguer la crise des opioïdes
Etats-Unis : 1,5 milliard de dollars pour endiguer la crise des opioïdes
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden devrait annoncer vendredi une enveloppe de près de 1,5 milliard de dollars dans le cadre du plan de lutte national contre les drogues et les addictions, qui prévoit notamment de faciliter l'accès aux traitements d'urgence des surdoses d'opioïdes.

La crise des opioïdes, des médicaments utilisés en première intention pour traiter la douleur, a fait plus de 500.000 morts en vingt ans aux Etats-Unis où ce phénomène est devenu un enjeu de santé publique.

En 2021, plus de 107.000 décès par overdose d'opiacés ont été recensés, soit une hausse de près de 15% par rapport à l'année précédente, selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies.

"C'est une vie perdue toutes les cinq minutes", a souligné le docteur Rahul Gupta, chargé de la politique de contrôle nationale des drogues et addictions à la Maison blanche.

"L'administration Biden-Harris va annoncer une série d'investissements et d'actions pour réduire le nombre de décès par overdose, veiller à ce que les personnels de santé et de sécurité qui sont en première ligne disposent des ressources nécessaires, aident au rétablissement des patients et finissent enfin par vaincre cette épidémie", a-t-il indiqué.

Soit une enveloppe de 1,5 milliard de dollars, selon Miriam Delphin-Rittmon, secrétaire adjointe à la Santé mentale et aux addictions.

Ces fonds, a-t-elle expliqué, serviront notamment à développer l'accès à la naloxone, antidote de référence pour le traitement en urgence des surdoses d'opioïdes.

L'Agence fédérale des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration) doit émettre prochainement de nouvelles recommandations visant à faciliter le recours à la naloxone, dont la prescription est strictement encadrée dans plusieurs Etats.

(Reportage Ahmed Aboulenein, version française Sophie Louet, édité par Kate Entringer)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !