»
»
»
Consultation

Estée Lauder pénalisé par la stagnation des ventes aux USA

Estée Lauder pénalisé par la stagnation des ventes aux USA

Crédit photo © Reuters

(Reuters) - Estée Lauder a publié mercredi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes et relevé sa prévision de bénéfice annuel mais le titre recule à Wall Street en raison des inquiétudes sur le ralentissement des ventes aux Etats-Unis sur fond de baisse de fréquentation des grands magasins où le groupe écoule une bonne partie de ses produits.

Les ventes du fabricant de cosmétiques ont stagné au cours des trois premiers mois de 2018 en Amérique du Nord, contre une croissance de 38% dans la zone Asie-Pacifique.

L'action Estée Lauder, qui a bondi d'environ 65% l'an dernier, recule de 5% à 15h00 GMT à la Bourse de New York, sous-performant nettement l'indice S&P-500 (-0,19%).

Les marques comme Clinique et Smashbox, que le fabricant américain de cosmétiques promeut dans les grands magasins, sont en déclin, les consommateurs préférant acheter des produits à prix réduits en ligne ou dans des boutiques spécialisées comme Ulta Beauty ou souscrire des abonnements personnalisés chez Birchbox et Ipsy.

"Le seul point noir du trimestre a été la faiblesse persistante aux Etats-Unis où les défis des grands magasins continuent de peser sur EL", a déclaré Rupesh Parikh, analyste chez Oppenheimer & Co, ajoutant que la récente faillite du distributeur Bon-Ton augmenterait la pression sur le secteur.

Estée Lauder, créé il y a 72 ans, utilise également les réseaux sociaux pour cibler un public plus jeune, ainsi qu'un réseau de blogueurs pour faire la promotion de ses produits via des conseils de maquillage et de beauté.

Ces initiatives ont cependant entraîné une hausse des dépenses d'exploitation de 19% à 2,2 milliards de dollars (1,83 milliards d'euros).

LA DIVISION SOINS DE LA PEAU PERFORMANTE

Sa division soins de la peau a été en revanche performante, affichant une croissance des revenus à deux chiffres en Chine et dans les boutiques hors taxes des aéroports. Les ventes totales de cette division ont bondi de 31% à 1,45 milliard de dollars.

Estée Lauder anticipe désormais un bénéfice ajusté par action annuel compris entre 4,38 dollars et 4,42 dollars, contre une fourchette de 4,27 à 4,32 dollars auparavant.

Le bénéfice net a progressé de 25% à 372 millions de dollars, soit 99 cents par action, sur les trois premiers mois de l'année, qui correspondent au troisième trimestre de son exercice décalé, contre 298 millions de dollars (80 cents par action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est établi à 1,17 dollar, au-dessus des attentes des analystes qui prévoyaient 1,07 dollar, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires affiche une croissance de 18% à 3,37 milliards de dollars, un résultat là encore supérieur aux 3,25 milliards de dollars attendus par les analystes.

Estée Lauder a également indiqué mercredi que des tests effectués au troisième trimestre avaient révélé que ses publicités sur certains de ses produits ne respectaient pas les standards de l'entreprise. Ces manquements ne portent pas toutefois sur la qualité ou l'innocuité des produits, a souligné le groupe.

(Karina Dsouza à Bangalore; Catherine Mallebay-Vacqueur et Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com