Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

EssilorLuxottica fait appel pour obtenir des informations de GrandVision

EssilorLuxottica fait appel pour obtenir des informations de GrandVision

PARIS (Reuters) - EssilorLuxottica a fait appel contre le rejet par un tribunal de Rotterdam de sa requête visant à obtenir l'accès à des informations de la part du groupe néerlandais d'optique GrandVision, qu'il prévoit de racheter.

"EssilorLuxottica reste préoccupée par l’attitude de GrandVision qui continue à lui refuser l’accès à des informations importantes pour l’évaluation de sa gestion pendant la crise du Covid-19", indique le spécialiste de l'optique franco-italien dans un communiqué diffusé vendredi.

Les procédures en cours, dont cet appel, n’ont pas d’impact sur l’examen du projet de rachat de GrandVision par les autorités de concurrence dans les juridictions où elle doit encore être approuvée, ajoute EssilorLuxottica.

Fin août, la justice néerlandaise a refusé à EssilorLuxottica le droit d'obtenir de GrandVision des informations supplémentaires sur sa gestion de la crise du coronavirus.

Lors d'une audience, le géant franco-italien des lunettes et des verres optiques avait argué du fait que la décision de GrandVision de suspendre ses paiements à des propriétaires de magasins d'optique et à des fournisseurs ainsi que sa demande d'aide publique pourraient justifier l'abandon du projet de rachat, initié en juillet 2019 pour un montant de 7,2 milliards d'euros.

Un tribunal de Rotterdam a cependant jugé qu'EssilorLuxottica n'était pas parvenu à prouver que sa cible néerlandaise avait violé les termes de l'accord de rachat en ne sollicitant pas d'autorisation pour les actions entreprises face à la crise du coronavirus.

De son côté, GrandVision estime qu'EssilorLuxottica cherche simplement un prétexte pour renoncer à son projet de rachat et a indiqué l'avoir informé de toutes les mesures prises pendant la crise sanitaire.

(Blandine Hénault, édité par Jean-Stéphane Brosse)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !