»
»
»
Consultation

Engie estime à 250 millions d'euros l'impact des arrêts de centrales belges

Engie estime à 250 millions d'euros l'impact des arrêts de centrales belges
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Engie a indiqué lundi que les révisions programmées de trois centrales nucléaires de sa filiale Electrabel en Belgique se traduiraient par un manque à gagner d'environ 250 millions d'euros sur son Ebitda et son résultat net récurrent.

Le groupe d'énergie explique dans un communiqué que les nouvelles révisions programmées sur les réacteurs Tihange 2 et Doel 4 et la prolongation de l'arrêt du réacteur Tihange 3 représentent l'équivalent de plus de sept mois supplémentaires de non fonctionnment des centrales.

"Le groupe a immédiatement décidé de mettre en place un plan d'actions spécifique pour réduire les effets de ce nouvel agenda de révision sur la performance financière en 2018", souligne Engie.

"Le groupe est confiant dans sa capacité à compenser significativement l'impact de ces indisponibilités nucléaires", poursuit-il.

Electrabel a annoncé vendredi prolonger jusqu'au 30 septembre l'arrêt du réacteur nucléaire Tihange 3 en raison d'une dégradation du béton d'un des bâtiments du site.

Le redémarrage de ce réacteur de 1.000 mégawatts, à l'arrêt pour maintenance depuis le 31 mars, était initialement prévu le 1er juillet.

En Bourse, l'action Engie abandonne 2,23% à 13,61 euros lundi à 9h30.

(Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com