Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Emmanuel Macron prône l'espoir pour 2021 avec le vaccin contre le coronavirus

Emmanuel Macron prône l'espoir pour 2021 avec le vaccin contre le coronavirus
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) -Le président Emmanuel Macron a prôné l'espoir jeudi lors de ses voeux aux Français pour 2021 grâce notamment à la mise en oeuvre du vaccin contre le coronavirus après une année 2020 bouleversée par la crise sanitaire.

"Oui, cette année 2020 a été difficile. Elle nous a rappelé nos vulnérabilités. Mais ensemble, nous en sortons encore plus unis et en ayant beaucoup appris", a-t-il dit dans une allocation retransmise depuis le palais de l'Elysée à l'occasion du réveillon du Nouvel An.

"Les épreuves que nous avons affrontées auraient pu émousser notre enthousiasme, désaltérer l'espoir. Il n'en est rien. L'espoir est là. Dans ce vaccin que le génie humain a fait venir en un an seulement, c'était impensable il y a encore quelques mois", a-t-il dit.

La France a débuté dimanche la campagne de vaccination contre le COVID-19, en priorisant les résidents des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), mais elle a pris du retard face à ses voisins européens, ce qui a suscité de nombreuses critiques.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé plus tôt jeudi l'ouverture de centres de vaccination dans les villes ainsi que l'accélération de la vaccination pour les personnels soignants âgés de plus de 50 ans.

"Je vous le dis avec beaucoup de détermination ce soir, je ne laisserai personne jouer avec la surêté et les bonnes conditions (...) dans lesquelles la vaccination doit se faire", a assuré Emmanuel Macron.

"Et je ne laisserai pas davantage, pour de mauvaises raisons, une lenteur injustifiée s'installer", a-t-il ajouté.

"Chaque Français qui le souhaite doit pouvoir se faire vacciner".

RÉSILIENCE

Le président a reconnu que les premiers mois de l'année devraient être encore "difficiles" tout en évoquant les prémices d'une relance économique au printemps.

"Au moins jusqu'au printemps, l'épidémie pèsera encore beaucoup sur la vie de notre pays", a-t-il dit. Mais "l'espoir grandit chaque jour dans cette relance qui déjà frémit en France plus qu'ailleurs et qui va nous permettre dès le printemps d'inventer une économie plus forte".

Emmanuel Macron a également plaidé l'espoir "dans la liberté que nous retrouverons" alors que le pays est toujours soumis à un couvre-feu à partir de 20h00, limitant les festivités des Français pour le réveillon du Nouvel An.

Dès samedi, ce couvre-feu pourra démarrer à partir de 18h00 dans certains régions sous surveillance alors que le nombre de nouvelles contaminations journalières se maintient autour des 20.000.

La pandémie de coronavirus a touché 2.620.425 Français, dont le président lui-même, et fait 64.632 morts dans le pays.

PRIORITÉS POUR 2021

"Cette année 2020 ne se résume pas à l'épidémie", a toutefois indiqué le président.

Il a notamment évoqué le Brexit, alors que le Royaume-Uni - "notre ami et allié" - quittera officiellement le 1er janvier l'Union européenne.

"Ce choix de quitter l'Europe a été l'enfant du malaise européen et de beaucoup de mensonges et de fausses promesses", a déclaré le président. "Je veux, moi, vous dire très clairement : notre destin est d'abord en Europe".

"En 2020, nous avons su conduire les transformations nécessaires et renforcer notre crédibilité. Nous avons su convaincre l'Allemagne, puis les autres membres de l'Union européenne, de concevoir un plan de relance unique, de décider d'un endettement commun et solidaire pour mieux préparer notre avenir", a-t-il rappelé.

A l'occasion de ses voeux, Emmanuel Macron a également dévoilé plusieurs priorités pour 2021: la transition écologique, la laïcité, l'égalité des chances et la lutte contre "toutes les inégalités et contre toutes les discriminations".

"Notre nation a traversé cette année avec une telle unité et une telle résilience, rien ne peut lui résister (...) En 2021, quoiqu'il arrive, nous saurons donc faire face aux crises, sanitaire, économique et sociale, terroriste, climatique, qui ne s'éteindront pas avec le 1er janvier".

(Blandine Hénault)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !