»
»
»
Consultation

Edouard Philippe salue Serge Dassault et les industriels "qui font la France"

Edouard Philippe salue Serge Dassault et les industriels "qui font la France"
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Edouard Philippe a rendu hommage vendredi à Serge Dassault et aux industriels "qui font la France" et exprimé sa confiance dans sa famille pour assurer la pérennité du groupe, pilier de l'industrie de défense nationale.

Décédé lundi à l'âge de 93 ans, Serge Dassault a dirigé pendant 14 ans Dassault Aviation, fondé par son père. Cinquième fortune de France selon Challenges, il a ensuite été sénateur de l'Essonne.

"En lui rendant aujourd'hui les honneurs militaires (...), la France rend aussi hommage aux différents visages du génie français qu'il incarnait", a dit le Premier ministre, lors d'un discours aux Invalides.

"Les hommes et les femmes qui font la France ne sont pas seulement les écrivains et les savants que statufiait à juste titre le XIXe siècle ou les héros qui peuplent le Panthéon, ce sont aussi ces grands industriels dont les empires sont les vivants piliers de notre économie", a-t-il ajouté.

"Il n'incarnait pas seulement un capitalisme familial solide et conquérant, il avait à coeur de participer à la construction de notre autonomie stratégique", a poursuivi Edouard Philippe.

Les activités de l'empire Dassault sont surtout connues à travers Dassault Aviation, constructeur de l'avion de combat Rafale, qui équipe l'armée de l'air et la marine françaises, et de la gamme d'avions d'affaires Falcon.

La famille Dassault contrôle également Dassault Systèmes, un groupe spécialisé dans les logiciels 3D, la maison de vente aux enchères Artcurial et détient un grand cru classé Saint-Emilion ainsi que de nombreux biens immobiliers.

En juin 2014, la holding familiale avait annoncé une évolution de sa gouvernance qui permettra au directeur général Charles Edelstenne de succéder automatiquement au PDG, Serge Dassault.

Serge Dassault et son épouse Nicole ont eu quatre enfants: Olivier, Laurent, Marie-Hélène et Thierry.

"J'ai toute confiance en sa famille pour assurer la pérennité et l'essor du groupe et de ses 23.000 salariés", a déclaré Edouard Philippe.

Serge Dassault avait été condamné en février 2017 à une amende de deux millions d'euros et à cinq ans d'inéligibilité et d'interdiction d'exercer une fonction publique pour blanchiment de fraude fiscale et omissions dans ses déclarations de patrimoine.

En 1998, la justice belge lui avait infligé deux ans de prison avec sursis pour corruption active dans le procès pour des pots-de-vin versés à des hommes politiques pour obtenir le contrat de modernisation des Mirage de l'armée belge.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com