»
»
»
Consultation

EDF réfléchit à ses options sur ses 80% du nucléaire britannique

EDF réfléchit à ses options sur ses 80% du nucléaire britannique
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - EDF a annoncé mercredi réfléchir à différentes options concernant sa participation de 80% dans les huit centrales nucléaires du Royaume-Uni, dans lesquelles il compte toutefois rester majoritaire.

Le britannique Centrica, qui détient le solde de 20% de ce parc, avait annoncé mi-juin son intention de vendre cette participation d'ici la fin de l'année 2020, précisant n'avoir pas encore engagé la commercialisation de ses actifs.

"A la suite de l'annonce par Centrica de son intention de vendre sa participation de 20% dans le parc nucléaire en opération d'EDF Energy (...), EDF prend actuellement des dispositions pour soutenir ce processus", a dit l'électricien public français dans une déclaration.

EDF ajoute "envisager différentes options - tout en s'engageant à conserver le contrôle de l'actif et une participation majoritaire".

"Aucune décision concernant une cession minoritaire potentielle de sa participation n'a encore été prise", a précisé le groupe.

Cette mise au point intervient notamment après un article du Sunday Times selon lequel China General Nuclear Power Corp (CGN) est en discussions préliminaires avec EDF et Centrica afin d'acquérir une participation pouvant atteindre 49% dans les centrales nucléaires britanniques, détenues et exploitées par le groupe français.

Selon l'hebdomadaire, une participation de 49% dans le parc nucléaire britannique d'EDF pourrait valoir quelque 4 milliards de livres sterling (4,5 milliards d'euros).

EDF Energy, filiale britannique du groupe français, possède et exploite huit centrales nucléaires au Royaume-Uni - soit quinze réacteurs - d'une capacité totale de 8,9 gigawatts, qui génèrent environ 20% de l'électricité du pays.

EDF est engagé dans un programme de cessions de dix milliards d'euros, portant sur la période 2015-2020, qu'il a déjà quasiment finalisé avec l'annonce de la vente de ses 65,01% de Dunkerque LNG, propriétaire et exploitant du terminal méthanier de Dunkerque.

(Geert de Clercq et Benjamin Mallet, édité par Gilles Guillaume)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com