EDF : Les risques sur le calendrier et les coûts d'Hinkley Point ont augmenté

EDF : Les risques sur le calendrier et les coûts d'Hinkley Point ont augmenté

(Répétition titre)

PARIS, 4 mai (Reuters) - EDF a annoncé mercredi que les risques pesant sur le calendrier et le coût du projet de réacteur nucléaire Hinkley Point C en Grande-Bretagne avaient augmenté depuis la publication de la dernière information sur ce dossier, et qu'une nouvelle mise à jour sera faite avant la fin de ce trimestre.

Xavier Girre, directeur financier du groupe, a déclaré qu'en plus du Brexit et du coronavirus, le projet serait impacté par le conflit ukrainien, certaines perturbations de la chaîne d'approvisionnement, des pénuries de matériaux et par l'inflation.

La dernière mise à jour du calendrier de construction d'Hinkley Point remonte à janvier 2021. EDF avait alors déclaré que la livraison du premier réacteur nucléaire construit en Grande-Bretagne depuis des décennies serait retardée de six mois, jusqu'en juin 2026, et que le coût augmenterait de 500 millions de livres supplémentaires, pour atteindre 22-23 milliards de livres (27,34 milliards d'euros). (Reportage de GV De Clercq, version française Augustin Turpin, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !