EDF : Information judiciaire après une plainte d'un cadre sur la sûreté nucléaire au Tricastin

EDF : Information judiciaire après une plainte d'un cadre sur la sûreté nucléaire au Tricastin

PARIS, 9 juin (Reuters) - La justice française a ouvert une enquête pour "non-déclaration d'incident ou d'accident" à la centrale nucléaire de Tricastin (Drôme), "mise en danger d'autrui" et "faux et usage de faux" après la plainte déposée à l'automne dernier par un cadre d'EDF, a-t-on appris jeudi auprès de l'avocat de ce dernier.

William Bourdon, avocat de ce salarié du groupe, a confirmé jeudi à Reuters des informations de presse faisant état de l'ouverture d'une information judiciaire contre X par le parquet de Marseille dans ce dossier.

Ni EDF ni le parquet de Marseille n'étaient disponibles dans l'immédiat pour un commentaire.

Un cadre de la centrale du Tricastin, qui a dénoncé dans une plainte déposée en octobre dernier auprès du tribunal judiciaire de Paris, ce qui s'apparente selon lui à une "politique de dissimulation" d'incidents et d'écarts en matière de sûreté. (Reportage Tassilo Hummel, rédigé par Benoit van Overstraeten, version française Myriam Rivet, édité par Matthieu Protard)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !