EDF a eu des discussions avec Londres sur les règles d'immigration post-Brexit

EDF a eu des discussions avec Londres sur les règles d'immigration post-Brexit
Crédit photo © Reuters

(Reuters) - Le groupe français EDF a eu des discussions avec le gouvernement britannique sur les nouvelles règles d'immigration au Royaume-Uni après le Brexit dans le cadre de sa campagne de recrutement pour le chantier de l'EPR d'Hinkley Point, rapporte dimanche The Telegraph.

Selon le quotidien britannique, l'électricien entend embaucher 1.700 personnes d'ici la mi-2022 au sein de l'Union européenne et au-delà, face à un manque de main d'oeuvre au Royaume-Uni, afin de boucler à temps les travaux de l'EPR d'Hinkley Point.

Le chantier de l'EPR Hinkley Point C, qui devrait être opérationnel d'ici juin 2026, représente 71.000 emplois, selon EDF. La centrale nucléaire emploiera à terme quelque 900 personnes, rapporte The Telegraph.

(Reportage Kanishka Singh à Bangalore, version française Sophie Louet)


click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !