Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

EasyJet réduit ses prévisions de vol au T4 face à la faiblesse de la demande

EasyJet réduit ses prévisions de vol au T4 face à la faiblesse de la demande
Crédit photo © Reuters

LONDRES (Reuters) - EasyJet a annoncé mardi diminuer le nombre de ses vols en réponse à une baisse de la demande affectée par des restrictions gouvernementales sur les voyages, notamment des mesures de quarantaine imposées face à la pandémie de coronavirus.

"En réponse à une demande réduite (...), easyJet prévoit désormais de voler légèrement moins que les 40% de la capacité prévue pour le quatrième trimestre 2020 tel qu'annoncé lors des résultats du troisième trimestre", a indiqué la compagnie aérienne à bas coûts britannique dans un communiqué.

"Cette baisse est le résultat de la réduction de notre offre alors que nous continuons de nous concentrer sur les vols rentables", a-t-elle ajouté.

EasyJet a par ailleurs dit ne pas être en mesure de maintenir ses prévisions de bénéfices pour les exercices fiscaux de 2020 et 2021, compte tenu du manque de visibilité et des incertitudes élevées.

EasyJet avait décidé le mois dernier d'augmenter ses réservations, encouragé par l'assouplissement des restrictions liées à la crise sanitaire.

L'Angleterre impose de nouveau une quarantaine de 14 jours aux voyageurs en provenance de certains pays comme la France et l'Espagne, et elle l'a élargi à sept îles grecques lundi.

"Suite à la mise en place de quarantaines supplémentaires pour sept îles grecques et à l'incertitude persistante que cela entraîne pour les clients, la demande est désormais susceptible d'être davantage affectée et donc plus faible que prévu", a déclaré Johan Lundgren, le directeur général d'easyJet.

"Nous partageons la frustration de nos clients quant au caractère imprévisible des restrictions de voyage et des quarantaines", a-t-il ajouté.

Johan Lundgren a déclaré qu'il était difficile d'estimer l'impact de la pandémie de COVID-19 sur l'ensemble du secteur aérien qui a besoin d'un "soutien spécifique", a-t-il ajouté, tel que la suppression des taxes sur les passagers aériens pendant au moins 12 mois et l'allégement des redevances du contrôle aérien.

L'action EasyJet, qui a perdu 55% de sa valeur depuis le début de l'année, reculait de près de 5% dans la matinée.

(Paul Sandle, version française Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !