Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

EasyJet lève 460 millions d'euros, reprise des vols vers Paris, Barcelone, Milan

EasyJet lève 460 millions d'euros, reprise des vols vers Paris, Barcelone, Milan
Crédit photo © Reuters

par Sarah Young et Alistair Smout

LONDRES (Reuters) - EasyJet a annoncé jeudi avoir levé environ 419 millions de sterling (462 millions d'euros) afin de renforcer son bilan, au moment où la compagnie aérienne à bas coûts entend reprendre dès mercredi prochain ses vols à destination de Paris, Milan et Barcelone, interrompus en raison de la crise sanitaire.

"Nous augmenterons progressivement nos vols pour atteindre environ 75% de nos routes en août, avec moins de fréquences toutefois, afin que nos clients puissent partir en vacances cet été", a déclaré le PDG, Johan Lundgren.

Cette reprise concerne les vols au départ du Royaume-Uni.

La compagnie aérienne, confrontée comme l'ensemble du secteur à de très fortes turbulences, a fait état la veille d'une perte avant-impôt pour les six mois au 31 mars de 353 millions de livres contre 272 millions l'an dernier à la même époque.

Elle a annoncé le mois dernier son intention de supprimer 4.500 postes afin de réduire ses coûts et dit s'attendre à ce que la demande ne revienne pas à son niveau d'avant-pandémie avant 2023.

British Airways, détenu par IAG, a également déclaré qu'elle devait supprimer 12.000 postes, relançant les conjectures autour d'une nouvelle levée de capitaux. Qatar Airways, l'actionnaire principal d'IAG, a dit qu'elle était prête à injecter des fonds si nécessaire.

L'augmentation de capital d'easyJet a été bouclée au prix de 703 pence par action. Le titre perdait 7% à 689 pence en milieu de journée, soit la moitié de sa valeur au début de l'année.

Ces nouveaux fonds porteront le niveau de sa trésorerie à environ 3 milliards de sterling, ce qui devrait lui permettre de survivre même si ces avions étaient de nouveau immobilisés.

(Sarah Young et Alistair Smout, version française Olivier Cherfan, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !