»
»
»
Consultation

EADS dévoile une technologie de détection des snipers par laser

EADS dévoile une technologie de détection des snipers par laser
Crédit photo © Reuters

par Tim Hepher

PARIS (Reuters) - EADS doit dévoiler mardi une nouvelle technologie permettant de repérer un tireur embusqué, un "sniper", avant même qu'il fasse usage de son arme, grâce à un rayon laser.

Les entreprises de défense européennes et américaines intensifient leurs efforts de recherche et de développement dans ce domaine, pour tenter de répondre notamment aux besoins identifiés par les forces internationales présentes en Afghanistan et en Irak.

La plupart des systèmes existants utilisent des capteurs acoustiques ou thermiques, qui ne sont efficaces qu'à partir du moment où le sniper effectue son premier tir. La technologie d'EADS, elle, devrait permettre d'anticiper ce premier tir.

Baptisé Ellipse, l'équipement mis au point par le groupe européen ressemble à un radar automobile sur un trépied. Il permet de balayer la zone à surveiller au moyen de rayons laser, qui sont réfléchis le cas échéant par la lentille de la lunette de visée d'un tireur embusqué. Un processeur est ensuite capable d'identifier la signature spécifique d'une lunette de visée.

Les snipers ayant pour habitude de viser longtemps avant de tirer, le fait de détecter leur lunette de visée comme miroir reflétant un rayon laser pourrait les priver de deux avantages qui leur sont souvent précieux: la discrétion et le temps de préparation.

"Nous voulons retourner contre lui la technologie utilisée par le sniper", a expliqué à Reuters Peter Talbot-Jones, qui dirige une équipe de recherche d'EADS Innovation Works à Newport, au Pays de Galles.

OPÉRATIONNEL POUR LES JO 2012 ?

En déployant plusieurs machines Ellipse autour d'un dignitaire lors d'une réunion politique ou dans un stade, la position d'un sniper pourrait être identifiée très rapidement grâce à la "triangulation", la technique utilisée par le système de navigation par satellite GPS.

La technologie d'EADS permet de faire le tri entre les reflets des lasers sur les lunettes de visée et ceux sur les objectifs photographiques ou les jumelles des spectateurs. Il y a peu de risque de voir un téléobjectif d'un photographe, même long, déclencher une fausse alarme, assure Talbot-Jones.

EADS prévoit de dévoiler son nouveau système lors de sa conférence de presse de début d'année à Newport mardi, ce qui illustre la volonté de la maison mère d'Airbus de développer ses activités de défense et de sécurité civile.

Le groupe britannique QinetiQ a récemment lancé un appareil dénommé EARS, qui tient dans la paume d'une main, censé détecter un tir de sniper grâce au son qu'il émet. L'appareil a déjà été testé par l'armée américaine en Irak.

EADS, de son côté, espère présenter son Ellipse aux organisateurs des Jeux olympiques de 2012 à Londres, et il explique que l'appareil pourrait être installé dans un stade pour protéger les personnalités assistant par exemple aux cérémonies d'ouverture et de fermeture.

Le projet en est encore au stade des "premiers prototypes" mais il pourrait être opérationnel dans trois ans s'il obtient les financements nécessaires, assurent ses responsables.

Version française Marc Angrand, édité par Jacques Poznanski


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com