»
»
»
Consultation

DSM vise des acquisitions pour sa division ingrédients alimentaires

DSM vise des acquisitions pour sa division ingrédients alimentaires
Crédit photo © Reuters

ASMTERDAM (Reuters) - Le groupe de chimie spécialisée néerlandais DSM a annoncé mercredi viser des acquisitions pour sa division ingrédients alimentaires tout en anticipant une poursuite de la croissance de ses bénéfices dans les années à venir.

A l'occasion d'un point sur sa stratégie, l'entreprise dit tabler pour les années 2019-2021 sur une croissance organique "supérieure à celle du marché" et sur une progression "proche de 10%" de son excédent brut d'exploitation (EBE) ajusté.

"La croissance organique sera complétée par des acquisitions, surtout dans la nutrition", déclare Feike Sijbesma, directeur général de DSM, cité dans un communiqué.

Après avoir ouvert en hausse de près de 1,8%, l'action DSM reculait vers 07h35 GMT de 1,95% à 87,42 euros, accusant l'un des replis les plus marqués de l'indice Stoxx 600 et étant l'une des rares valeurs dans le rouge de l'indice sectoriel de la chimie, lui même en hausse de 0,32%.

Outre des vitamines et des enzymes, DSM fabrique également des étoffes et des plastiques utilisés dans l'industrie textile, dans l'automobile et dans le secteur de la construction.

L'entreprise avait déjà dit qu'elle était à l'affût d'acquisitions après avoir réalisé l'an dernier une plus-value de 1,2 milliard d'euros avec la cession de sa participation dans le laboratoire pharmaceutique américain Patheon.

DSM pourrait consacrer environ trois milliards d'euros à des acquisitions, a dit Feike Sijbesma à l'occasion d'un entretien accordé à la radio néerlandaise BNR.

Le groupe s'est engagé à relever son dividende de 25% cette année tout en disant que le retour aux actionnaires devrait continuer à augmenter dans les années qui viennent.

DSM a confirmé son objectif d'une progression de 25% de son EBE ajusté en 2018, des difficultés d'approvisionnement chez ses concurrents ayant conduit à une hausse temporaire du prix des vitamines.

En 2017, l'EBE ajusté du groupe avait enregistré une augmentation de 15%.

(Bart Meijer, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com