Djokovic dit que son agent a coché la mauvaise case sur sa déclaration de voyage en Australie

Djokovic dit que son agent a coché la mauvaise case sur sa déclaration de voyage en Australie

MELBOURNE, 12 janvier (Reuters) - Novak Djokovic a publié mercredi un communiqué détaillant les raisons pour lesquelles il ne s'était pas placé en isolement après avoir été testé positif au COVID-19 en décembre, et dans lequel il déclare que son agent a fait une erreur en remplissant sa déclaration de voyage en Australie.

La publication de ce communiqué intervient alors que le ministre australien de l'Immigration, Alex Hawke, envisage d'annuler le visa du numéro un mondial de tennis après une controverse concernant la validité d'une dérogation médicale à la double vaccination - requise pour entrer sur le territoire australien - présentée par le tennisman serbe à son arrivée à Melbourne.

"Je tiens à souligner que j'ai fait de mon mieux pour m'assurer de la sécurité de tout le monde et de ma conformité aux obligations de test", a indiqué Novak Djokovic dans le communiqué publié sur son compte Instagram.

Concernant les questions relatives à sa déclaration de voyage en Australie, dans laquelle il devait indiquer s'il avait voyagé dans les 14 jours précédant son arrivée en Australie, le joueur a déclaré que son agent avait accidentellement coché la mauvaise case du formulaire.

"Sur la question de ma déclaration de voyage, ce formulaire a été rempli en mon nom par mon équipe - ainsi que je l'ai précisé aux représentants des services de l'immigration à mon arrivée - et mon agent présente ses excuses sincères pour l'erreur administrative commise en cochant la mauvaise case concernant mes déplacements avant ma venue en Australie", a déclaré Novak Djokovic.

Novak Djokovic se trouve à Melbourne pour participer à l'Open d'Australie. Il s'était vu refuser jeudi l'entrée dans le pays faute de pouvoir apporter la preuve de sa vaccination contre le COVID-19. (Reportage Sonali Paul; version française Camille Raynaud)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !