Disney rassure sur le streaming avec un gain d'abonnés au premier trimestre

Disney rassure sur le streaming avec un gain d'abonnés au premier trimestre
Disney rassure sur le streaming avec un gain d'abonnés au premier trimestre
Crédit photo © Reuters

par Lisa Richwine et Eva Mathews

(Reuters) - Walt Disney a apaisé les préoccupations sur la situation des plateformes de vidéo à la demande en enregistrant sur la période janvier-mars un nombre de nouveaux utilisateurs de Disney+ plus important qu'attendu, ce qui a provoqué un bond du titre du groupe dans les échanges d'après-clôture à Wall Street.

Alors qu'il anticipait 5,3 millions de nouveaux clients de Disney+ au premier trimestre, le géant du divertissement a enregistré l'arrivée de 7,9 millions de nouveaux utilisateurs de sa plateforme de streaming.

Si Disney a encore du chemin à parcourir pour atteindre ses ambitieux objectifs en la matière, cette croissance marque un contraste avec Netflix, qui a fait état du premier recul en dix ans de son nombre d'abonnés, secouant Wall Street et poussant les investisseurs à revoir leurs attentes pour le secteur.

Le groupe américain doit engranger près de 9,1 millions de nouveaux clients Disney+ par trimestre pour arriver à la fourchette base de son objectif de 230 millions à 260 millions de nouveaux utilisateurs de la plateforme d'ici la fin septembre 2024.

Au total, Disney+ comptait fin mars 137,7 millions d'abonnés.

Le géant du divertissement a fait état d'un bénéfice par action ajusté de 1,08 dollar, inférieur au consensus qui ressortait à 1,19 dollar selon des données IBES de Refinitiv, alors qu'est entrée en vigueur une hausse du taux d'imposition des bénéfices enregistrés à l'étranger.

Disney a publié un chiffre d'affaires global pour le trimestre de 19,2 milliards de dollars, en-deçà des attentes des analystes (20,03 milliards de dollars).

Quant à la division des parcs d'attractions, qui ont profité d'un net rebond du nombre de visiteurs avec la levée des restrictions sanitaires, le bénéfice opérationnel s'est établi à 3,7 milliards de dollars sur la période janvier-mars, en hausse de 50% sur un an.

(Reportage Eva Mathews à Bangalore et Lisa Richwine à Los Angeles; version française Jean Terzian)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !