»
»
»
Consultation

Deschamps porte plainte contre la compagne de Nasri

Deschamps porte plainte contre la compagne de Nasri
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Didier Deschamps a porté plainte vendredi pour injures publiques contre la compagne de Samir Nasri, non retenu pour la Coupe du monde au Brésil, a-t-on appris auprès de l'avocat du sélectionneur de l'équipe de France.

"Je confirme le dépôt de plainte au Tribunal de grande instance de Paris à l'encontre de la compagne de Samir Nasri, avec constitution de partie civile", a déclaré Me Carlo-Alberto Brusa à Reuters.

La Fédération française de football (FFF) a en revanche fait savoir ensuite qu'elle n'était pas associée à la plainte.

"La FFF condamne les propos injurieux tenus à l'encontre de Monsieur Didier Deschamps et soutient pleinement son sélectionneur dans sa démarche", dit un communiqué publié sur le site internet de la Fédération (www.fff.fr).

"Les réactions unanimes ont confirmé que la France entière condamnait de tels propos. La FFF considère que l'indignation unanime suffit à condamner un tel comportement", est-il dit. Contactée par téléphone, la FFF a confirmé qu'elle n'avait pas porté plainte.

Anara Atanes, compagne du joueur de Manchester City, a insulté Deschamps et l'équipe de France mardi sur le réseau de microblogging Twitter après que celui-ci a dévoilé la liste des 23 joueurs retenus pour le tournoi.

Didier Deschamps a invoqué des performances insuffisantes en Bleu pour expliquer la mise à l'écart de Samir Nasri, 26 ans et 41 sélections, et a aussi suggéré que son comportement pouvait nuire à la dynamique d'un groupe qui va passer au moins six semaines ensemble.

"Comme il l'a dit lui même, lorsqu'il est remplaçant, il n'est pas content et je peux vous assurer que ça se sent, ça se ressent dans le groupe", a dit Deschamps sur TF1.

Samir Nasri, qui avait déjà manqué la Coupe du monde 2010 pour laquelle Raymond Domenech ne l'avait pas retenu, vient d'être sacré champion d'Angleterre avec Manchester City pour la deuxième fois en trois ans.

(Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com