Des dirigeants d'extrême droite arrêtés en Italie après des affrontements

Des dirigeants d'extrême droite arrêtés en Italie après des affrontements
Des dirigeants d'extrême droite arrêtés en Italie après des affrontements
Crédit photo © Reuters

ROME (Reuters) - Douze personnes, dont plusieurs dirigeants du mouvement d'extrême droite Forza Nuova, ont été arrêtés dimanche après des affrontements qui ont opposés adversaires du "pass sanitaire" aux forces de l'ordre, ont annoncé les autorités.

Des milliers de manifestants se sont réunis samedi pour exprimer leur hostilité à l'élargissement du pass sanitaire au monde du travail. Certains d'entre eux ont tenté de rompre un cordon de police déployé devant les bureaux du président du Conseil, Mario Draghi.

Un autre groupe d'émeutiers a parallèlement saccagé les bureaux de la Confédération générale italienne du travail (CGIL).

Les affrontements se sont poursuivis dans la nuit lorsque des dizaines de protestataires ont essayé d'entrer de force dans les locaux de l'hôpital Umberto I où l'un de leurs camarades avait été admis.

Le dispositif de pass sanitaire, sur lequel les syndicats de travailleurs et les organisations patronales se sont mis d'accord, prévoit la suspension du contrat de travail des salariés qui ne produiront pas de preuve d'une vaccination, d'un test de dépistage négatif au COVID-19 ou d'une rémission récente.

(Elvira Pollina; version française Nicolas Delame)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !