Décès confirmé d'un responsable présumé du génocide au Rwanda

Décès confirmé d'un responsable présumé du génocide au Rwanda

AMSTERDAM, 12 mai (Reuters) - Protais Mpiranya, l'un des derniers responsables présumés du génocide de 1994 au Rwanda encore recherchés, a été officiellement déclaré mort et les poursuites qui le visaient ont été closes, a annoncé jeudi le procureur de l'organisme des Nations unies qui a succédé au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Une enquête internationale a conclu que Protais Mpiranya était décédé le 5 octobre 2006 à Harare, la capitale du Zimbabwe.

Considéré comme ayant joué un rôle de premier plan dans le génocide des Tutsis au printemps 1994, il avait été inculpé par le TPIR en 2000 por génocide, complicité de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre.

Il était également considéré comme coresponsable des meurtres de la Première ministre rwandaise Agathe Uwilingiyimana et de dix soldats belges appartenant à la force de maintien de la paix des Nations unies.

"Pour les victimes de ses crimes, Mpiranya était un fugitif craint et connu", a déclaré dans un communiqué Serge Brammertz, procureur en chef du Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des tribunaux pénaux (MTPI).

"La confirmation de sa mort apporte le réconfort de savoir qu'il ne peut plus faire de mal."

Cinq personnes restent considérées comme en fuite par le MTPI dans le cadre des enquêtes sur le génocide rwandais. (Reportage Charlotte Van Campenhout, version française Marc Angrand)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !