Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

De plus en plus de voix pour réclamer un report des JO de Tokyo

De plus en plus de voix pour réclamer un report des JO de Tokyo
Crédit photo © Reuters

par Martyn Herman

LONDRES (Reuters) - Les appels d'organisations sportives à reporter les Jeux Olympiques de Tokyo en raison de l'épidémie de coronavirus ont pris de l'ampleur samedi avec de nouveaux ralliements dont la Fédération française de natation et le comité olympique brésilien.

Le Comité international olympique et les organisateurs des Jeux de Tokyo assurent toujours que les compétitions prévues du 24 juillet au 9 août auront bien lieu comme prévu en dépit des difficultés rencontrées en Europe et aux Etats-Unis pour contenir l'épidémie.

Leur optimisme semble toutefois de plus en plus décalé face aux mesures de confinement adoptées dans les pays les plus touchés et à l'impossibilité pour certains athlètes de s'entraîner.

Dans une lettre à Sarah Hirshland, directrice générale du comité olympique et paralympique américain, la fédération d'athlétisme américaine "Track and Field" demande au comité de porter la voix des athlètes.

Son directeur général Max Siegel y explique que la fédération a conscience des implications d'un report pour la première fois en temps de paix mais ajoute qu'un maintien ne serait pas dans l'intérêt des athlètes.

"Nous savons qu'il n'y a pas de réponse parfaite, et qu'il s'agit d'une question très complexe et difficile, mais cette décision (de reporter) apporterait au moins aux athlètes le réconfort de savoir qu'ils auront le temps nécessaire pour se préparer physiquement, mentalement et émotionnellement à participer à des Jeux Olympiques sûrs et réussis", a-t-il écrit dans la lettre.

La Fédération française de natation a pour sa part jugé "intenable" le projet de maintenir les Jeux.

"Face au caractère international de la crise sanitaire sans précédent qui s’étend sur le territoire français et partout dans le monde, les dirigeants de la Fédération Française de Natation estiment que la priorité est de lutter contre la propagation de l'épidémie", écrit la Fédération dans un communiqué.

(Version française Gwénaëlle Barzic)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !