»
»
»
Consultation

Daimler sur la défensive, Zetsche à nouveau convoqué à Berlin

Daimler sur la défensive, Zetsche à nouveau convoqué à Berlin

Crédit photo © Reuters

FRANCFORT (Reuters) - Daimler est à nouveau sur la défensive lundi après la publication d'informations mettant en cause ses moteurs diesel, quelques heures avant une nouvelle convocation de son président du directoire Dieter Zetsche au ministère des Transports.

La KBA, l'autorité de tutelle du secteur automobile allemand, a découvert cinq dispositifs d'arrêt illégaux dans des moteurs diesel de Daimler et suspecte que ce mécanisme visant à fausser les tests antipollution a été utilisé sur une bonne partie des nouveaux moteurs Euro 6 du constructeur, ce qui concernerait environ un million de véhicules, a rapporté dimanche le Bild am Sonntag.

Un porte-parole de Daimler s'est refusé à commenter ces informations, ajoutant que le groupe "coopérait pleinement et en totale transparence avec la KBA et le ministère fédéral des Transports."

Il a réitéré de précédentes déclarations de Daimler contestant la position de la KBA selon laquelle ces dispositifs d'arrêt enfreignent la réglementation.

Daimler, comme d'autres constructeurs automobiles, utilise des solutions aqueuses à base d'urée pour neutraliser les émissions d'oxyde d'azote de ses moteurs diesel. La KBA soupçonne que ce mécanisme soit accompagné d'un dispositif permettant de dépasser les normes de pollution sans détection possible.

La KBA a ordonné le mois dernier le rappel du fourgon Mercedes Vito dans sa version diesel 1.61 Euro 6 mais Daimler a fait appel de cette décision.

Dieter Zetsche doit de nouveau rencontrer lundi le ministre des Transports Andreas Scheuer, après un premier entretien à huis clos le 28 mai où il avait été largement question du Vito.

(Vera Eckert et Ed Taylor, Véronique Tison pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com