Cyclisme : Champoussin s'impose, Roglic reste en rouge

Cyclisme : Champoussin s'impose, Roglic reste en rouge
Cyclisme : Champoussin s'impose, Roglic reste en rouge
Crédit photo © Reuters

par Arnaud Lauzerte (iDalgo)

Clément Champoussin s'impose sur les pentes du Castro de Herville à l'issue d'une étape complètement folle. Un début de journée ultra rapide où l'échappée a eu du mal à partir avant qu'un groupe ne prenne le large, avec à son bord Bardet (DSM), Calmejane (AG2R) et un certain Clement Champoussin (AG2R). La tête de course a compté jusqu'à 11'45" d'avance sur le peloton avant que les Ineos d'Egan Bernal décident d'accélérer à 92 Km de l'arrivée. Le train d'Ineos fait exploser le peloton dans l'Alto de Vilachan et revient à vitesse grand V sur les hommes de tête avec plus de 7 minutes repris en 25 Km. L'échappe explose dans la descente de l'Alto de Mabia où un petit groupe prend de l'avance. Et c'est dans l'Alto de Mougas, ascension la plus dure (9,8 km à 6,4 %) que les favoris décident d'attaquer à l'instar d'Adam Yates ou encore Egan Bernal un peu plus tard dans la difficulté qui tente de prendre la poudre d'escampette. Adam Yates retente sa chance avec en sa compagnie le maillot rouge, alors que Bernal et Lopez sont piégés. Les deux coureurs se relèvent et perdent énormément de temps sur le leader. À cause de l'explication entre les favoris, les échappées ne comptent plus que 2'25" sur le groupe Roglic. Le groupe de poursuivants mené par Bardet et Champoussin explose dans l'Alto de Prado et revient sur Gibbons seul en-tête. Du côté, des favoris, Lopez s'est même stoppé afin d'abandonner la Vuelta à la suite de cette journée catastrophique.
Tout reste à faire alors lors de l'ultime ascension Le Monte Castro de Herville. Yates et Roglic attaquent tour à tour et reviennent sur Gibbons qui a craqué dans les derniers kilomètres. Champoussin attaque alors à 1,6 km de l'arrivée et creuse l'écart pour s'imposer devant Roglic, Yates et Mas.
Au classement, Roglic mène désormais de 2'38" sur Mas et 4'48" sur Haig.

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !