Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Coronavirus : Nouvelles mesures prises à Marseille

Coronavirus : Nouvelles mesures prises à Marseille
Crédit photo © Reuters

MARSEILLE, Bouches-du-Rhône (Reuters) - Le préfet de région PACA Christophe Mirmand a annoncé lundi de nouvelles mesures de restrictions dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19 dans un département des Bouches-du-Rhône qui présente le taux de prévalence le plus élevé de France Métropolitaine.

Le port du masque est étendu à 26 communes du département, les visites dans les Ehpad sont limitées à une par jour avec seulement deux personnes, les soirées étudiantes et les sorties scolaires sont interdites et tout rassemblement statique de plus de dix personnes est interdit sur les plages et dans les parcs.

Les spectacles ne pourront pas dépasser une jauge de 1 000 personnes et de nombreux évènements dont la foire de Marseille sont annulées.

Toutes ces mesures s'appliquent jusqu'au 1er octobre.La préfecture a indiqué que ces mesures faisaient suite à une situation "dégradée" de l'épidémie.

"La circulation du virus s'est accélérée et exige aujourd'hui que d'autres moyens soient mobilisés pour permettre de protéger la population", a déclaré lors d'une conférence de presse Christophe Mirmand.

"Nous avons connu une dégradation constante en août et en septembre, dans certains endroits des Bouches-du-Rhône, le taux de prévalence atteint 312 cas pour 100.000 et un taux de positifs de 10,6%", a indiqué à la presse Philippe De Mester, le président de l'Agence Régionale de Santé Paca.

"Nous allons atteindre un doublement des nombres de cas en moins de huit jours", a-t-il ajouté.

"Nos réanimateurs nous disent que nous sommes très proches de la saturation", a confirmé Jean-Olivier Arnaud, directeur général de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) qui a dédié 155 lits aux patients Covid.

L'annulation de la Foire Internationale de Marseille a conduit la Chambre de Commerce et d'Industrie de Marseille à demander une aide spécifique pour les entreprises qui devaient y participer et qui vont enregistrer une perte importante de leur chiffre d'affaire du fait de l'annulation de cet événement.

"J'en appelle donc à la mise en place par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'Etat d'un dispositif spécifique d'indemnisation des pertes de CA pour les entreprises, les exposants et les acteurs de l'événementiel afin d'éviter un véritable tsunami pour notre économie", indique dans un communiqué son président, Jean-Luc Chauvin.

(Marc Leras)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !