Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Coronavirus : Le vaccin d'AstraZeneca homologué au Royaume-Uni

Coronavirus : Le vaccin d'AstraZeneca homologué au Royaume-Uni
Crédit photo © Reuters

par Alistair Smout

LONDRES (Reuters) - L'utilisation du vaccin contre le COVID-19 d'AstraZeneca et de l'université d'Oxford a été autorisée mercredi au Royaume-Uni, premier pays au monde à lui donner son feu vert alors même qu'il est confronté à une nouvelle variante du virus l'obligeant à prendre de nouvelles mesures de restriction.

Le Royaume-Uni, qui avait déjà été le premier pays à approuver l'utilisation du vaccin de Pfizer et BioNTech, début décembre, a commandé 100 millions de doses de celui d'AstraZeneca.

Des centaines de milliers de doses de ce vaccin sont prêtes à être distribuées dans le pays à partir de lundi, a précisé le ministre de la Santé, Matt Hancock.

"Avec cette approbation, je suis très confiant dans le fait que nous pourrons vacciner suffisamment de personnes vulnérables d'ici le printemps pour que nous puissions maintenant voir le chemin vers la sortie de cette pandémie", a-t-il dit sur Sky News.

De son côté, le Premier ministre, Boris Johnson, a salué sur Twitter "une nouvelle vraiment fantastique" et évoqué un "triomphe pour la science britannique".

DOUTES SUR LES ESSAIS

Longtemps en tête dans la course mondiale au vaccin contre le nouveau coronavirus, AstraZeneca a pris du retard face à ses concurrents après les résultats mitigés d'essais cliniques qui ont semé le doute au sein de la communauté scientifique.

Le nouveau vaccin "s'est avéré efficace, bien toléré, simple à administrer et AstraZeneca le fournit sans faire de profits", a déclaré mercredi Pascal Soriot, directeur général du groupe anglo-suédois.

A la Bourse de Londres, l'action AstraZeneca gagnait 0,8% en milieu de matinée.

Le laboratoire britannique a indiqué mercredi qu'il poursuivait ses essais cliniques et ses discussions avec les autorités réglementaires d'autres pays pour de nouvelles approbations.

Mardi, le directeur exécutif adjoint de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a prévenu que la mise sur le marché européen du vaccin du laboratoire britannique ne serait vraisemblablement pas autorisée en janvier.

EFFICACE CONTRE LA NOUVELLE VARIANTE

Le vaccin d'AstraZeneca offre l'avantage de pouvoir se conserver dans des conditions normales de réfrigération alors que celui de Pfizer et BioNTech exige d'être stocké à -70 degrés Celsius, ce qui complique la chaîne logistique.

AstraZeneca a indiqué mercredi que l'autorisation du Royaume-Uni portait sur l'inoculation d'une double dose du vaccin.

"Notre conviction à ce stade est que ce vaccin devrait être efficace contre la (nouvelle) variante", a dit Pascal Soriot à la BBC.

Le Royaume-Uni a détecté ce mois-ci une nouvelle variante du coronavirus, également présente dans d'autres pays et qui est considérée par les scientifiques comme plus contagieuse.

Mardi, les autorités sanitaires britanniques ont fait état de 53.135 nouveaux cas de COVID-19 en 24 heures, un chiffre sans précédent. Matt Hancock a annoncé mercredi qu'il dévoilerait dans la journée de nouvelles mesures de confinement applicables en Angleterre.

(Alistair Smout, version française Jean-Philippe Lefief et Blandine Hénault, édité par Marc Angrand)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !