Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Coronavirus : Le confinement prolongé jusqu'au 12 avril en Espagne

Coronavirus : Le confinement prolongé jusqu'au 12 avril en Espagne
Crédit photo © Reuters

MADRID (Reuters) - Les mesures de confinement en vigueur en Espagne, deuxième pays d'Europe le plus touché par la pandémie de coronavirus, ont été prolongées jeudi jusqu'au 12 avril au moins.

Un projet de loi en ce sens a été adopté dans la nuit au Parlement. Le nombre de cas a été multiplié par dix en Espagne depuis la proclamation de l'état d'urgence, le 14 mars, et le bilan, qui s'élève à 4.089 morts, soit 655 de plus que mercredi, est désormais plus lourd que celui de la Chine. Le nombre de cas est quant à lui passé en 24 heures de 47.610 à 56.188.

"Prolonger l'état d'urgence n'est pas facile (mais) je suis convaincu que l'isolement social est la seule solution efficace contre le virus", a déclaré le président du gouvernement Pedro Sanchez au Parlement.

La décision a été approuvée à l'unanimité moins 28 abstentions. Les conservateurs du Parti populaire, première composante de l'opposition, se sont prononcés pour mais son chef de file Pablo Casado a reproché au chef du gouvernement d'avoir réagi tardivement et de façon inadéquate à la crise.

Il lui a notamment reproché le maintien des défilés de la Journée internationale de la femme, le 8 mars, qui ont rassemblé plusieurs centaines de milliers de personnes et le manque de matériel de protection pour le personnel médical.

"Les gouvernements n'envoient pas leurs soldats au front sans casques, ni gilets pare-balles et munitions, or nos agents de santé n'ont aucune protection", s'est-il indigné.


NE PAS DÉPENDRE DES "ESCROCS"

La ministre des Affaires étrangères Arancha Gonzalez a quant à elle déploré la spéculation qui fait flamber les prix de ces protections. "Nous devons privilégier les achats à long terme auprès d'un groupe d'entreprises plus stables et mieux établies afin de ne pas dépendre de ces escrocs", a-t-elle déclaré au micro de la radio basque Radio Euskadi.

Maria Jesus Montero, porte-parole du gouvernement, a par ailleurs reproché à certains fournisseurs de ne pas respecter les délais de livraison.

L'Espagne a commandé pour 432 millions d'euros de masques, de gants et de tests en Chine et a sollicité ses partenaires de l'Otan pour obtenir davantage de matériel, notamment des respirateurs.

En ce qui concerne le bilan, la crise est particulièrement aiguë dans les maisons de retraites. Selon une enquête de la radio Cadena Ser, 397 de leurs pensionnaires ont succombé au coronavirus, ce qui représente plus de 10% du total national.

A Madrid, secteur le plus touché d'Espagne, les corbillards continuent à arriver à la patinoire du Palacio de Hielo, qui, faute de place, a été transformée à la hâte en morgue.

(Jessica Jones, Inti Landauro, Clara-Laeila Laudette et Emma Pinedo; version française Jean Terzian, édité par Blandine Hénault)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !