Coronavirus : La Nouvelle-Zélande assouplit certaines de ses restrictions

Coronavirus : La Nouvelle-Zélande assouplit certaines de ses restrictions
Coronavirus : La Nouvelle-Zélande assouplit certaines de ses restrictions
Crédit photo © Reuters

par Praveen Menon

WELLINGTON (Reuters) - La Nouvelle-Zélande va adopter à partir du 3 décembre un nouveau système de mesures visant à enrayer la pandémie de COVID-19, ce qui mettra fin aux restrictions les plus sévères et permettra aux commerces d'Auckland, la plus grande ville du pays, de reprendre leurs activités, a déclaré lundi la Première ministre Jacinda Ardern.

L'archipel a été en grande partie épargné par le coronavirus jusqu'en août dernier, quand le variant Delta, hautement infectieux, a contraint le gouvernement à abandonner une stratégie d'élimination et à considérer le virus comme endémique.

La plus grande ville du pays, Auckland, est en confinement depuis plus de 90 jours, même si certaines mesures ont été assouplies récemment.

"La vérité est que le variant Delta est là et ne va pas disparaître, mais la Nouvelle-Zélande est bien armée pour y faire face grâce à son taux de vaccination élevé et à ses dernières mesures de sécurité, notamment le système de classement par couleurs et le pass vaccinal", a déclaré Ardern dans un communiqué.

Le nouveau système classera les régions en rouge, orange ou vert en fonction de leur niveau d'exposition au COVID-19 et de leur taux de vaccination. Auckland, l'épicentre de l'épidémie due au variant Delta, commencera en rouge, avec le port du masque obligatoire et les rassemblements limités dans les lieux publics.

Dans le pays, 83% de la population est entièrement vaccinée contre le COVID-19. Le gouvernement néozélandais avait précédemment déclaré qu'il abandonnerait les mesures de confinement et passerait au système de classement par couleur dès que 90% de la population aurait été entièrement vaccinée.

Outre son isolement géographique, la Nouvelle-Zélande a mis en oeuvre certaines des restrictions les plus strictes parmi les pays de l'OCDE, limitant ainsi la propagation du coronavirus et aidant son économie à rebondir plus rapidement que bon nombre d'autres pays.

La Nouvelle-Zélande, qui compte 5 millions d'habitants, a jusqu'à présent enregistré environ 7.000 cas pour 39 décès.

Sa frontière internationale est toujours fermée et on ignore quand elle sera rouverte.

Air New Zealand a déclaré lundi avoir annulé plus de 1.000 vols vers l'Australie jusqu'à la fin de l'année en raison de l'incertitude concernant la réouverture des frontières.

(Reportage Praveen Menon; version française Federica Mileo, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !