Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Coronavirus : La menace d'un confinement le week-end plane sur les Alpes-Maritimes

Coronavirus : La menace d'un confinement le week-end plane sur les Alpes-Maritimes
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Le suspense se prolonge dimanche sur les mesures qui seront prises pour les Alpes-Maritimes, où la situation épidémique inquiète les autorités, la piste d'un confinement le week-end paraissant tenir la corde.

Un confinement le week-end n'ést pas exclu, a déclaré le porte-parole du gouvernement, sans préciser si une telle mesure concernerait l'ensemble du département ou uniquement la bande littorale, une option préconisée par plusieurs élus locaux.

Une décision sera prise d'ici à lundi matin, a assuré Gabriel Attal sur LCI.

"En tout cas, c'est imminent", a-t-il dit.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a appelé pour sa part le gouvernement à durcir localement les mesures de restrictions pour endiguer une reprise des contaminations au COVID-19.

Parmi les mesures envisagés, il a évoqué la possibilité d'instaurer un confinement le week-end pour dissuader les touristes de venir, tout en préservant la vie économique durant la semaine avec un couvre-feu à 18 heures.

Le département des Alpes-Maritimes affiche actuellement le taux de contamination au COVID-19 le plus élevé en France avec 740 nouveaux cas par semaine pour 100.000 habitants, selon Covidtracker.fr, un niveau trois plus élevé que la moyenne nationale.

"Il faut prendre une mesure forte pour pouvoir aller au-delà de la mesure générale prise pour toute la France, notamment le couvre-feu à 18 heures (...) Cette mesure doit reposer sur un couvre-feu élargi, ou sur un confinement partiel voire un confinement total sur une période bien déterminée pour voir les effets", a déclaré le maire de Nice sur franceinfo .

Les flux touristiques sont en partie responsables du regain des contaminations, selon Christian Estosi, qui a rappelé que les taux d'infection avaient bondi lors des fêtes de fin d'année.

En déplacement samedi à Nice, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait indiqué que des mesures supplémentaires pourraient être prises dans le département.

La France a enregistré 22.046 nouvelles contaminations par le coronavirus en 24 heures, portant le chiffre total depuis le début de l'épidémie à 3.605.181, selon les données publiées dimanche par Santé publique France (SPF).

Le nombre de décès supplémentaires en 24 heures dans les hôpitaux s'élève à 160, contre 183 samedi, portant à 84.306 le nombre de décès dans le pays depuis le début de l'épidémie, toujours selon les données de SPF.

(Matthieu Protard et Patrick Vignal)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !