Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Coronavirus : La Grande-Bretagne va déconfiner par étape avec la baisse des cas de variants

Coronavirus : La Grande-Bretagne va déconfiner par étape avec la baisse des cas de variants
Crédit photo © Reuters

par Kate Holton et Alistair Smout

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne voit la propagation du variant sud-africain du COVID-19, réputé plus contagieux, ralentir et n'envisage un déconfinement que par étape pour éviter une inversion de tendance à fait savoir Matt Hancock, le ministre britannique de la Santé.

A vingt-quatre heures de la présentation par le Premier ministre Boris Johnson pour lever les restrictions, Matt Hancock aussi indiqué que des données ont montré que la campagne de vaccination, qui a été menée outre-Manche à un rythme plus élevé que prévu, a permis de réduire les transmissions du virus et à soulager la pression sur les hôpitaux.

En termes de décès, la Grande-Bretagne est la cinquième pays le plus touché au monde par la pandémie. En Grande-Bretagne, un adulte sur trois a reçu une première injection de vaccin et le nombre de décès liés au nouveau coronavirus a commencé a baissé.

Au total, le Royaume-Uni avait enregistré environ 300 cas de contamination au variant sud-africain.

L'Angleterre a aussi imposé des mesures de quarantaine pour éviter l'arrivée de variants depuis l'étranger.

A ce jour, 17,2 millions de Britanniques ont reçu une première dose de vaccin, soit plus du quart de la population, ce qui en fait l'un des pays au monde les plus en avance dans la vaccination après Israël et les Emirats arabes unis.

Le gouvernement a aussi dit que tous les adultes britanniques pourront recevoir une première dose de vaccin d'ici la fin juillet.

Néanmoins, en dépit d'une situation sanitaire en amélioration, Matt Hancock et l'épidémiologiste en chef John Edmunds ont indiqué que les restrictions devront être assouplies en douceur et par étapes, afin d'évaluer l'impact des mouvements et interactions de personnes sur la circulation du virus.

Le ministre a laissé entendre que chaque assouplissement pourrait quelques semaines. Les établissements scolaires devraient être les premiers à rouvrir.

Lundi, Boris Johnson présentera sa feuille de route en vue d'un déconfinement. Malgré des pressions pour un déconfinement plus rapide, le Premier ministre devrait rester prudent.

(Kate Holton et Alistair Smout, version française Matthieu Protard)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !