Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Coronavirus : La France met en garde contre les anti-inflammatoires

Coronavirus : La France met en garde contre les anti-inflammatoires
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La France a mis en garde samedi contre la prise d'anti-inflammatoires qui pourrait être un facteur aggravant dans le cadre du traitement du coronavirus, et a recommandé de prendre à la place du paracétamol en cas de fièvre.

"La prise d'anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone...) pourrait être un facteur d'aggravation de l'infection. En cas de fièvre, prenez du paracétamol. Si vous êtes déjà sous anti-inflammatoires, ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin", a écrit le ministre de la Santé Olivier Véran sur son compte Twitter.

Selon le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, "des évènements indésirables graves liés à l'utilisation des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ont été signalés chez des patients atteints de COVID19, cas possibles ou confirmés".

"Les AINS doivent être proscrits, éviter aussi de prendre des corticoïdes sans indication médicale stricte", a-t-il insisté sur son compte Linkedin.

A ce jour, 3.600 cas de contamination au coronavirus ont été recensés en France où 79 personnes sont mortes de ce virus, apparu en Chine en décembre avant de se propager dans le reste du monde.

(Bureau de Paris)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !