Coronavirus : L'UE préconise un rappel vaccinal à un mois pour les immunodéprimés

Coronavirus : L'UE préconise un rappel vaccinal à un mois pour les immunodéprimés
Coronavirus : L'UE préconise un rappel vaccinal à un mois pour les immunodéprimés
Crédit photo © Reuters

(Reuters) - L'Agence européenne des médicaments (AEM) a recommandé lundi l'administration d'une dose de rappel d'un vaccin anti-COVID-19 à ARNm au moins 28 jours après l'injection de la deuxième dose du schéma vaccinal initial chez les personnes sévèrement immunodéprimées, comme les patients ayant reçu une greffe.

Ce rappel, qui peut selon l'AEM être réalisé soit avec le vaccin Comirnaty de Pfizer et BioNTech, soit avec le vaccin Spikevax de Moderna, devrait permettre d'accroître la protection contre le COVID-19, au moins chez certains patients, note le régulateur européen dans un communiqué.

Pour les rappels vaccinaux en population générale, le comité des médicaments à usage humain (CMUH) de l'AEM a déduit de l'analyse des données disponibles que l'administration d'un rappel du vaccin de Pfizer et BioNTech six mois après la fin du schéma vaccinal initial permettait d'augmenter la réponse immunitaire.

Un rappel vaccinal peut donc être envisagé en population générale avec ce produit, souligne l'EMA en précisant qu'elle poursuit l'analyse des données sur la pertinence éventuelle d'un rappel avec le vaccin de Moderna.

(Myriam Rivet, édité par Nicolas Delame)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !