Coronavirus: Hong Kong interdit les vols en provenance de France pendant deux semaines

Coronavirus: Hong Kong interdit les vols en provenance de France pendant deux semaines
Coronavirus: Hong Kong interdit les vols en provenance de France pendant deux semaines
Crédit photo © Reuters

HONG KONG (Reuters) - Hong Kong a annoncé mercredi une interdiction de deux semaines pour les vols en provenance de France et de sept autres pays et a renforcé les restrictions locales, les autorités craignant une cinquième vague d'infections par le coronavirus responsable du COVID-19.

Outre la France, les vols en provenance d'Australie, du Canada, d'Inde, du Pakistan, des Philippines, de Grande-Bretagne et des États-Unis, y compris les correspondances, seront interdits du 8 au 21 janvier, a déclaré à la presse la cheffe de l'exécutif hongkongais, Carrie Lam.

Elle a également annoncé que le gouvernement interdirait la restauration en intérieur après 18 heures à partir de vendredi, et fermerait, entre autres, les piscines, centres sportifs, bars, discothèques et musées pendant au moins deux semaines. Les croisières seront annulées.

Ces nouvelles mesures ont été annoncées alors que les autorités recherchent des personnes ayant été en contact avec un patient atteint du COVID-19, certains d'entre elles ayant été à bord d'un navire de la Royal Caribbean, qui a reçu l'ordre d'interrompre sa croisière.

Carrie Lam a déclaré que la ville était sur le point de connaître une cinquième vague épidémique.

Gabriel Leung, doyen de la faculté de médecine de l'Université de Hong Kong et conseiller du gouvernement, a déclaré à la chaîne de télévision publique RTHK qu'il y avait probablement "cinq à dix chaînes de transmission invisibles" dans la ville.

"Il n'y a pas de temps à perdre", a-t-il déclaré. "Nous avons besoin de mesures de disjonction".

(Reportage winnie Siu, Jessie Pang, Edmond Ng, Donny Kwok et Marius Zaharia, rédigé par Marius Zaharia; version française Valentine Baldassari, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !