Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Coronavirus : Durcissement des mesures à Paris, les voies sur berges et le Champ-de-Mars interdits

Coronavirus : Durcissement des mesures à Paris, les voies sur berges et le Champ-de-Mars interdits
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les voies sur berge de la Seine à Paris de même que les pelouses de l'esplanade des Invalides et le Champ-de-Mars sont interdits depuis vendredi 15h00 et pour tout le week-end dans le cadre de la stratégie de confinement visant à endiguer l'épidémie de coronavirus en France.

La décision a été prise conjointement par la préfecture de police de Paris et la maire, Anne Hidalgo.

Aucun rassemblement ni déplacement n'est désormais autorisé dans ces secteurs où "trop de comportements insouciants voire irresponsables sont encore à déplorer", a constaté la préfecture dans un communiqué.

"Dans certains secteurs de la capitale, la fréquentation demeure ainsi beaucoup trop importante, au détriment des mesures de confinement et des consignes de distanciation sociale nécessaires pour entraver la propagation du coronavirus Covid-19."

Lors d'un point de presse organisé dans l'après-midi en bord de Seine, le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a lancé un "véritable appel au civisme".

"De la discipline collective résultera le succès ou l'échec", a-t-il dit, observant que "les efforts que font la plupart de nos concitoyens sont remarquables".

"Nous parlons d'une toute petite catégorie de personnes", a-t-il ajouté, qui ont "par méconnaissance, insouciance ou irrespect" des comportements "inacceptables".

Interrogé sur l'opportunité d'instaurer un couvre-feu sur la capitale, il a répondu: "Nous n'en sommes pas à ce stade des mesures."

Mais il s'est dit prêt si nécessaire à "aller au-delà dans des interdictions locales".

Des contrôles renforcés ont par ailleurs été instaurés vendredi et ce week-end dans toutes les gares parisiennes.

"Il faut que nos concitoyens comprennent bien que ces déplacements par train ou par transports en commun ont une vocation uniquement à valeur économique mais absolument pas pour des raisons personnelles ou de vacances ou pour aller en week-end", a déclaré Jean-Paul Pecquet, inspecteur général de la police nationale, lors d'un point de presse devant la Gare de Lyon retransmis par les chaînes d'information en continu.

"On est dans des mesures qui font qu'il faut absolument rester chez soi", a-t-il ajouté, indiquant cependant que des déplacements familiaux impérieux, comme se rendre auprès d'un parent malade ou vulnérable, seraient possibles à condition de présenter une attestation sur l'honneur.

(Henri-Pierre André, édité par Jean-Stéphane Brosse)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !