Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Coronavirus : Baisse des nouveaux cas en France, le pic épidémique passé selon Véran

Coronavirus : Baisse des nouveaux cas en France, le pic épidémique passé selon Véran
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La France a enregistré dimanche une baisse du nombre de nouvelles infections et de décès liés au coronavirus, laissant espérer que le pic de la deuxième vague de l'épidémie soit désormais passé.

Selon Santé publique France, le pays a recensé 27.228 nouvelles contaminations au coronavirus lors des dernières 24 heures, contre 32.095 la veille, et 302 nouveaux décès à l'hôpital dus au COVID-19, après 359 samedi.

Dans un entretien aux journaux du groupe Ebra diffusé dimanche, le ministre de la Santé Olivier Véran a assuré que le pays reprenait "le contrôle de l'épidémie".

"Tout porte à croire que nous avons passé un pic épidémique", a-t-il dit.

Cette légère amélioration sur le front sanitaire intervient deux semaines après l'entrée en vigueur d'un nouveau confinement national destiné à endiguer une deuxième vague épidémique dans le pays.

Le gouvernement a décidé cette semaine de maintenir le confinement au moins jusqu'au 1er décembre, date à laquelle des allègements pourraient éventuellement s'envisager pour les commerces.

"Nous donnerons [aux Français] d'ici la fin du mois plus de visibilité sur comment les fêtes et les vacances pourront se dérouler", a indiqué Olivier Véran.

Samedi, le président Emmanuel Macron a estimé dans un tweet que "les prochains jours seront décisifs" pour le combat contre l'épidémie.

Le record de contaminations journalières avait été établi le 7 novembre, à 86.852, mais les services de santé ont évoqué une anomalie statistique.

Dimanche, le nombre de nouvelles hospitalisations en 24 heures s'élevait à 1.574. Actuellement, 4.880 patients atteints par le COVID-19 sont en réanimation. Ce chiffre était de 4.855 samedi et de 4.903 vendredi.

Le bilan de l'épidémie en France s'établit désormais à 44.548 morts pour 1.981.827 cas confirmés de contamination.

(Blandine Hénault)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !