Coronavirus/Autriche : Manifestation à Vienne contre le confinement et la vaccination obligatoire

Coronavirus/Autriche : Manifestation à Vienne contre le confinement et la vaccination obligatoire
Coronavirus/Autriche : Manifestation à Vienne contre le confinement et la vaccination obligatoire
Crédit photo © Reuters

VIENNE (Reuters) - Des dizaines de milliers de personnes, dont de nombreux partisans de l'extrême droite, ont manifesté samedi à Vienne pour protester contre la mise en place d'un confinement national et l'obligation vaccinale annoncée par le gouvernement autrichien, une première en Europe.

Les manifestants ont afflué en début d'après-midi sur la place des Héros, devant la Hofburg, l'ancien palais impérial du centre de Vienne.

De nombreux manifestants brandissaient des drapeaux autrichiens et des pancartes portant des slogans comme "non à la vaccination", "ça suffit" ou "à bas la dictature fasciste".

La foule a atteint environ 35.000 personnes en milieu de journée, selon la police.

Un porte-parole de la police a déclaré qu'il y avait eu une dizaine d'arrestations, pour des infractions aux restrictions liées à la pandémie et l'utilisation de symboles nazis.

Environ 66% de la population autrichienne est entièrement vaccinée contre le COVID-19, l'un des taux les plus faibles d'Europe occidentale, ce qui s'explique en partie par un rejet de la vaccination défendu par le Parti de la liberté (FPÖ, extrême droite), le troisième du Parlement par le nombre d'élus.

Le nombre de contaminations quotidiennes ne cesse d'augmenter pour atteindre de nouveaux records, malgré l'imposition d'un confinement pour les non-vaccinés en début de semaine.

L'Autriche a annoncé vendredi l'instauration d'un confinement national à compter de lundi et rendre la vaccination obligatoire à partir du 1er février.

Le Parti de la liberté et d'autres groupes critiques à l'égard des vaccins avaient déjà prévu une manifestation ce samedi à Vienne, avant même les annonces du gouvernement. Le président du FPÖ, Herbert Kickl, positif au COVID-19, était absent du cortège.

(Reportage Leonhard Foeger et Francois Murphy, version française Laetitia Volga, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !