Concerts de casseroles lors de manifestations organisées par l'opposition au Sénégal

Concerts de casseroles lors de manifestations organisées par l'opposition au Sénégal
Concerts de casseroles lors de manifestations organisées par l'opposition au Sénégal
Crédit photo © Reuters

DAKAR (Reuters) - Des concerts de klaxons et de casseroles ont retenti mercredi soir dans les rues de Dakar, la capitale du Sénégal, lors de manifestations organisées par la coalition d'opposition avant les élections législatives qui se dérouleront le mois prochain.

La coalition Yewwi Askan Wi avait appelé ses partisans à se mettre à leurs fenêtres et à leurs balcons, et à sortir sur le pas de leurs portes à 20h00 pour frapper sur des casseroles, afin de montrer leur colère après l'invalidation de la liste nationale menée par Ousmane Sonko.

Des rassemblements - interdits par les autorités sénégalaises - ont généré des heurts entre les forces de l'ordre et des manifestants vendredi dernier, la police faisant usage de gaz lacrymogènes et de canons à eaux.

Ousmane Sonko, le chef de l'opposition, a déclaré que trois personnes avaient été tuées lors des manifestations du 17 juin, l'une d'elles à Dakar et les deux autres dans la région de la Casamance, dans le sud du pays.

Plusieurs membres de l'opposition ont également été arrêtés lors de ces rassemblements.

La liste nationale de la coalition Yewwi Askan Wi a été invalidée par le Conseil national du Sénégal en raison d'une erreur dans la constitution de cette liste, selon des documents juridiques.

Les tensions sont vives au Sénégal depuis la détention temporaire d'Ousmane Sonko l'année dernière pour des accusations de viols, accusations démenties par le chef de l'opposition.

La pression politique s'est accentuée sur le président sénégalais, Macky Sall, dont le mandat est entaché d'accusations selon lesquelles il cible injustement ses rivaux politiques et d'inquiétudes quant à la possibilité qu'il cherche à prolonger son règne au-delà de la limite de deux mandats prévue par la Constitution.

(Reportage Bate Felix, Ngouda Dione, Diadie Ba, rédigé par Nellie Peyton; version française Camille Raynaud)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !