Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Commerce et crise sanitaire font reculer Wall Street

Commerce et crise sanitaire font reculer Wall Street
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a débuté en baisse mercredi une séance marquée par l'aggravation de la crise sanitaire ainsi que par le risque d'une reprise des tensions commerciales entre les Etats-Unis et l'Europe, sur fond de perspectives économiques assombries.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 332,54 points, soit 1,27%, à 25.823,56 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,12% à 3.096,20 points.

Le Nasdaq Composite cède 0,8% à 10.050,44 points à l'ouverture, s'éloignant du record inscrit en clôture la veille à 10.131,37.

Alors que les relations entre Washington et Pékin semblent apaisées, les investisseurs craignent d'assister à un retour de la guerre commerciale entre l'Europe et les Etats-Unis, qui envisagent de modifier la liste des produits venus de plusieurs pays européens dont l'Allemagne et la Grande-Bretagne auxquels ils appliquent des droits de douane punitifs.

Cette éventualité s'inscrit dans le cadre du conflit qui oppose depuis des années les Etats-Unis et l'Union européenne au sujet des subventions accordées à Boeing, qui perd -2,17% en début de séance, et à Airbus (-3,39% à la Bourse de Paris).

Par ailleurs, la résurgence de l'épidémie de coronavirus dans plusieurs Etats américains, parfois à un niveau sans précédent, mais aussi en Allemagne ou au Japon inquiète et pourrait menacer le rythme de la reprise économique.

Le Fonds monétaire international (FMI) a de nouveau revu à la baisse ses prévisions économiques mondiales et s'attend désormais à une chute de 4,9% de l'activité économique cette année alors qu'il l'estimait en avril à 3,0%.

Aux valeurs, Carnival chute de plus de 9% après la dégradation de sa note de crédit en catégorie spéculative par l'agence de notation Standard & Poor's, qui se dit pessimiste sur la reprise de la demande pour l'industrie des croisières.

Tesla abandonne -2,46% après l'annonce par la NHTSA, l'agence fédérale américaine de sécurité routière, d'une enquête sur les Model S du constructeur produites de 2012 à 2015, suite à des signalements de défauts de l'écran tactile.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !